Actus DSDEN06

PARTAGER CETTE PAGE

« Le tour du monde virtuel par les élèves d'ULIS »
Brève

La classe d'ULIS (Unité Localisée pour l'Inclusion Scolaire), accompagnés de leur professeur, d'un enseignant documentaliste et une AVS ont décidé de sillonner la planète de manière virtuelle, en prenant comme fil rouge le repérage et l'étude des montagnes, des fleuves et des climats...

C'est un beau projet qui s'est amorcé au Collège Pablo Picasso de Vallauris. En effet, les 8 élèves de l'ULIS B (Unité Localisée pour l'Inclusion Scolaire) ont entamé un tour du monde fictif. Les adultes encadrants, Madame Joëlle Bertolino, coordonnatrice d'ULIS, Monsieur Marc-Olivier Lercier, professeur documentaliste, et Madame Céline Didier Couzard, AVS Co (Auxiliaire de Vie Scolaire Collectif), se proposent d'amener ces collégiens à s'impliquer dans un projet de longue durée qui doit les aider à se familiariser avec les diverses contrées de la planète. Ces élèves présentent des troubles des fonctions cognitives ou mentales, du langage et des apprentissages, du développement (dont l'autisme),  des fonctions motrices, de la fonction auditive, de la fonction visuelle ou des troubles multiples associés (pluri-handicap ou maladies invalidantes).

 

Le principe est simple : en s'aidant d'un planisphère où sont répertoriées toutes les nations du monde, les élèves, œuvrant en petits groupes, choisissent un pays dans une liste préétablie, le but du jeu étant de prendre comme fil rouge le repérage et l'étude des montagnes, des fleuves et des climats. Ils doivent ensuite remplir une fiche de travail où leur sont demandés, en plus des renseignements ayant trait au relief, fleuve ou climat étudié, le nom du continent concerné, comment s'appellent les habitants, quels animaux ou plantes typiques on peut y trouver, un dessin du drapeau national, les plats et recettes spécifiques, etc. Les élèves, disposant d'un passeport fictif établi à leur nom, doivent ensuite s'approprier ces informations et les expliquer à l'oral, face à leurs camarades et enseignants, en s'aidant des illustrations qu'ils auront choisies. Si l'exercice, écrit et oral, est jugé satisfaisant par le trinôme d'adultes, il leur est accordé le droit de quitter virtuellement ce pays et en choisir un autre, après qu'un visa a été appliqué sur un passeport spécifiquement créé dans le cadre de ce projet.

 

Réunis en petits groupes, les collégiens réalisent ainsi leur propre classeur de voyage, en élaborant eux-mêmes leurs parcours selon leurs centres d'intérêts, leurs goûts personnels et leur propre rythme de travail. Il s'agit donc pour les trois encadrants d'engager ces collégiens à construire leurs identités spécifiques de voyageurs immobiles en fonction de leurs appétits et de leurs sensibilités. L'activité se donne aussi pour but d'ouvrir les élèves à d'autres cultures et modes de vie. Par ailleurs, les notions géographiques, culturelles, culinaires et autres qui investiront leurs champs de recherches contribueront à renforcer leurs connaissances générales.

 

Ce projet découle, à la base, d'un projet ancien, conçu et mené à l'époque par Monsieur Lercier et Madame Annie Horvath, professeur de SEGPA, au collège Lavoisier de Pantin (Seine-Saint-Denis). En ces lieux et cette époque, il s'agissait alors d'un « Tour du monde des contes », puisque l'étude de ces récits constituait le fil directeur de ce travail. Une activité qui a donc cheminé de 2008 à 2017 pour parcourir les quelque sept cents kilomètres qui séparent le département séquano-dionysien de Vallauris. Ce projet portait donc déjà en lui la promesse de beaux périples.

PARTAGER CETTE PAGE
  • Imprimer
  • Agrandir / Réduire

Cartographie DSDEN

Services en ligne