Arts et culture 06

PARTAGER CETTE PAGE

«Un festival c'est trop court» organisé par l'association Héliotrope
Brève

Le festival a proposé tout au long de la semaine, du 9 au 16 octobre 2015, des séances scolaires destinées aux élèves de tous niveaux (de la maternelle au lycée), des ateliers inédits ainsi qu’une journée de découverte des métiers du cinéma.

Journée de découverte des métiers du cinéma.

 

L’objectif est de permettre aux élèves et à leurs enseignants de découvrir des œuvres et d’utiliser le cinéma comme support d’apprentissage. Les élèves pourront partager leur sensibilité, échanger et aiguiser leur sens critique. Ces séances nourrissent leur parcours d’éducation artistique et culturelle puisqu’elles conjuguent les trois piliers : la rencontre avec des œuvres cinématographiques, des professionnels et des lieux du cinéma, la pratique par des ateliers et les connaissances.

Cette année, 9 programmes de films à destination des écoles, collèges et lycée sont présentés au MAMAC et aux cinémas Mercury et Rialto. Des œuvres inédites et innovantes sont sélectionnées, en fonction des âges, pour leur intérêt pédagogique et leur ouverture au monde qui nous entoure. Chaque programme est élaboré afin de permettre un éveil au cinéma, la découverte d’un genre, d’une technique ou d’une forme de narration mais aussi une interrogation sur une thématique particulière.

Courts sur Pattes et Ciné Bol d’Air sont deux programmes spécialement conçus pour les plus jeunes. Pour les plus grands, le festival propose des programmes « découverte » autour des genres, Documentaire 2, Court d’animation, Courts au Sud, des programmes ouverts sur la compétition officielle, Fenêtre sur compétition, Programme 8 de la Compétition Européenne ainsi que deux nouveaux programmes : Quartiers libres ! abordant la vie dans les quartiers et Short Film Pool proposant des courts métrages issus des différentes agences européennes du court métrage.

 

Focus sur les ateliers d’éducation à l’image

-le lundi 12 octobre au théâtre l'Impertinent, les 24 élèves de CM2 de l'école primaire Rothschild 1 ont participé à l’atelier « Jouet optique ». Cet atelier propose de découvrir et de mieux comprendre le principe fondamental de l’illusion cinématographique à travers la fabrication de jouets optiques. Les participants pourront ainsi fabriquer des thaumatropes,  folioscopes, phénakisticopes ou encore zootropes mais aussi réaliser leurs propres animations dessinées.

-le mardi 13 octobre au théâtre l'Impertinent, les 18 élèves de 3ème du collège Emile Roux ont participé à l’atelier « sténopé ». Cet atelier propose la réalisation de sténopés, premières photographies. De la prise de vue au développement photo du négatif en laboratoire, jusqu’à la numérisation des sténopés pour obtenir les positifs, les participants pourront expérimenter et comprendre les différentes étapes de la création d’une photographie.

-le jeudi 15 octobre à l'ESRA Côte d'Azur, les 15 élèves de Première option CIAV du lycée Parc Impérial, Nice ont eux-aussi participé à l’atelier « sténopé ».

La journée « Découverte des métiers du cinéma » dans le cadre du Festival européen du court métrage de Nice

Pour sa 15ème édition, Un festival c’est trop court ! poursuit en partenariat avec la cellule Ecole Entreprise du rectorat, la « journée de découverte des métiers du cinéma » à destination des collégiens, lycéens et professeurs. Cette journée, imaginée comme un temps fort de partage et de découverte, sera l’occasion pour les participants de rencontrer des professionnels et de découvrir des métiers du cinéma parfois méconnus du public.

Cette matinée de découverte s’inscrit pleinement dans le dispositif d’éducation à l’image de l’association Héliotrope, du festival (séances scolaires) ainsi que dans le cadre des Parcours Avenir et du Parcours d’Education Artistique et Culturelle.


Cette année, les élèves ont découvert :

 

-le métier d’assistance réalisatrice avec Paule Sardou ;

-le métier de costumière avec, une ancienne élève du lycée les Palmiers, Aurore Lane ;

-le métier d’ingénier du son avec Robin Benisri

-et le métier de maquilleuse avec Audrey Crépin.

PARTAGER CETTE PAGE
  • Imprimer
  • Agrandir / Réduire

Cartographie DSDEN

Services en ligne