PARTAGER CETTE PAGE

Speed-dating scientifiques et découverte de la Fondation des Treilles pour les lycéens du Val d'Argens
En direct des écoles, collèges, lycées,...

Dans le cadre d'une collaboration avec le Cercle FSER (Fondation Schlumberger pour l'Education et la Recherche) et la Fondation des Treilles, les élèves de trois lycées de l'académie de Nice sont invités cette année à échanger avec des chercheurs de haut niveau sur des sujets aussi pointus que les cellules souches du sang ou la recombinaison méiotique. Le 22 mars 2017, ce sont les élèves de 1èreS3 et de 1èreS2 du lycée du Val d’Argens du Muy qui ont eu cette chance et qui ont également de découvrir une partie du patrimoine de la Fondation des Treilles de Tourtour.

Proposés par le Cercle FSER (Fondation Schlumberger pour l'Education et la Recherche), les Meetings Scientifiques Ouverts au Public (MSOP) sont des actions qui consistent à profiter de colloques scientifiques pour permettre à un public plus large de rencontrer des chercheurs. Six MSOP avaient été organisés en 2016, dont trois pour des lycéens varois. Pour la deuxième année consécutive, 2 établissements du Var, le lycée Jean Moulin de Draguignan et le lycée du Val d'Argens du Muy ont eu la chance de pouvoir y participer. Les colloques à la Fondation des Treilles réunissent une vingtaine de chercheurs parmi les meilleurs mondiaux afin de débattre sur un thème précis pendant une semaine.

"Speed dating" scientifiques

Le 22 mars 2017, 56 élèves de 1ère S du Val d’Argens du Muy, accompagnés Cécile Saludo et Magali Perrin professeures de SVT (Sciences de la vie et de la terre) se sont rendus à la Fondation des Treilles. Dans un premier temps, les lycéens ont participé à un speed-dating scientifique où chaque élève a rencontré 6 chercheurs en 1 heure. Toutes les 10 minutes, après la sonnerie d’une cloche, un nouveau chercheur se déplaçait à la table des jeunes pour une discussion, certaines se déroulaient en français tandis que d'autres en anglais. Les lycéens ont pu mesurer de l’importance de l’anglais, moyen de communication incontournable dans le monde de la Recherche. Le séminaire scientifique MSOP 2017 avait pour organisateurs Thierry Jaffredo, Georges Lacaud et Catherine Robin et portait sur l'endothélium hémogénique et la production de cellules souches hématopoïétiques. 18 chercheurs, de France, Australie, du Royaume-Uni, d’Espagne, des Pays-Bas, d’Italie et des USA, ont répondu présents. Ils viennent d’horizons différents : CNRS, Murdoch children, Leukemia institut, recherches moléculaires, universités (Oxford)...

Impressions des chercheurs sur le speed-dating de la matinée

Thierry Jaffredo (CNRS- France) : « Au début les jeunes ont posé peu de questions, ils étaient tout à l’écoute de ce que je leur disais. »

Valérie Kouskoff (GB) : « Je leur ai parlé de mon parcours, de comment j’étais venue à la recherche, ce qu’était le métier de chercheur. Je leur ai raconté la vision que j’avais à leur âge du métier de chercheur et de la différence avec la réalité. J’ai trouvé ces échanges intéressants.

Georges Lacaud (GB) a eu une impression très positive de cette rencontre avec les lycéens.

Pendant qu’une classe rencontrait les scientifiques, l’autre classe visitait le domaine des Treilles avec un guide de la fondation. Ils ont pu écouter l’histoire de ce domaine, de sa construction jusqu’à aujourd’hui et  découvrir des œuvres d'artistes de renom.

Jade et Luna, lycéennes, étaient impressionnées par la taille du domaine de 300 hectares avec 3 800 oliviers, un champ de blé dédié aux sangliers et 28 personnes qui travaillent à la fondation.

Les Meetings Scientifiques Ouverts au Public qui se déroulent à la Fondation des Treilles sont l'occasion pour les lycéens non seulement d'interagir de manière privilégiée avec des chercheurs (sous la forme d'un speed dating scientifique), mais également de découvrir une partie du patrimoine de la Fondation des Treilles, normalement fermée au public mais qui s'ouvre à cette occasion de manière exceptionnelle à ces lycéens.

Des lycéens de Draguignan participent également au dispositif

Durant la semaine du 15au 20 mai 2017, lors du séminaire portant sur la recombinaison méiotique, organisé avec Raphaël Mercier, lauréat FSER et qui avait participé au premier MSOP,  la Fondation accueillera des élèves du lycée Jean Moulin de Draguignan. En amont, l'équipe pédagogique de chaque établissement s'engage à encourager les élèves à remplir l'évaluation pré-projet, un questionnaire anonyme en ligne portant sur l'intérêt pour la science et la connaissance de la recherche. Cette démarche permet également d'apporter de nouvelles connaissances aux enseignants.

Un projet mené avec le Cercle FSER et la Fondation des Treilles

Le Cercle FSER est un réseau d'excellence de chercheurs en biologie qui défendent et promeuvent la recherche fondamentale et s'attachent à favoriser le dialogue entre chercheurs et société. Le Cercle FSER est à l'origine des Meetings Scientifiques Ouverts au Public, qu'il encourage et soutient.

La Fondation des Treilles soutient les sciences et les arts notamment en accueillant une quinzaine de séminaires par an. Ces séminaires sont particuliers dans la mesure où ils ne comptent que 20 participants, parmi les meilleurs chercheurs du monde sur des thématiques privilégiant les sciences, l'art et la littérature, les questions émergentes et pluridisciplinaires. La Fondation dispose d'une collection d'œuvres d'art moderne, régulièrement exposée dans les musées français et européens. La Fondation des Treilles est fermée au public, son accès est réservé aux chercheurs.

PARTAGER CETTE PAGE
  • Imprimer
  • Agrandir / Réduire

Cartographie DSDEN


DISPOSITIF VIGIPIRATE

Consignes de sécurité

Services en ligne