PARTAGER CETTE PAGE

Un collège utopique !
En direct des écoles, collèges, lycées,...

Mardi 10 avril, la 5ème EINSTEIN du collège des Seize Fontaines à Saint-Zacharie a rencontré la comédienne Anouck Couvrat, actuellement en train de monter un spectacle sur le thème de l'utopie. L'artiste a été invitée par Mathilde Bernos, professeure documentaliste et par Marie Gagey, professeure de français, dans le cadre du projet "Architecture et utopie", soutenu par la DAAC.

Les élèves de la 5ème Einstein du collège des Seize Fontaines à Saint-Zacharie, ont rencontré la comédienne Anouck Couvrat, dans le cadre de leur Enseignement Pratique Interdisciplinaire (EPI) "Webradio" et du Parcours d'Education Artistique et Culturel (PEAC).

 

Anouck Couvrat présentant le projet aux 5èmes dans l'auitorium.

 

Anouck fait partie des Mille Tours Compagnie à Aubagne et elle monte actuellement une spectacle sur le thème de l'utopie, dont le titre provisoire est "Monde", avec un texte de Claire Lestien et une mise en scène de Guy Simon. Elle a été invitée par deux professeurs du collège, Mathilde Bernos, professeur documentaliste, et Marie Gagey, professeur de français dans le cadre d'un projet mené sur plusieurs semaine avec leurs élèves et avec l'appui des enseignants oeuvrant dans d'autres disciplines telles que les arts plastiques et la technologie.

Ce projet a été rendu possible grâce à une subvention de la DAAC, dans le cadre d'une politique d'impulsion de projets conjointe associant la Direction des Affaires Culturelles (DRAC), la Délégation Académique à l'éducation Artistique et Culturelle (DAAC), Canopé (réseau de création et d'accompagnement pédagogique), pour valoriser l'architecture contemporaine et favoriser les pratiques artistiques et culturelles des élèves sur ce thème.

 

 

Rencontre avec une artiste

En amont de la rencontre, les élèves étaient incités à observer le fonctionnement et l'architecture de leur établissement, puis (d")écrire leur utopie: le collège dont ils rêvent et comment l'architecture peut influencer la façon d'y travailler et d'y vivre ensemble. Leurs textes ont été envoyés à Anouck Couvrat pour la préparation d'un atelier de théâtre sonore qu'elle propose dans le prolongement de son spectacle. Celui-ci évoque un mur gigantesque, au pied duquel se trouve un village déserté, où ne vivent plus q'une petite fille et sa grand-mère. L'enfant s'interroge:

 

 

Qu'y a t-il derrière le mur ? On peut tout imaginer! Il est comme une page blanche, sur laquelle dessiner ses rêves. L'imagination ouvre le camp des possibles. Elle est l'arme indispensable pour résister au pessimisme ambiant, la porte d'entrée pour repenser notre monde... Ce projet nous invite à fissurer les murs qui se dressent parfois dans nos esprits et à imaginer comment serait notre monde meilleur !

 

 

 

    Répétition dans l'auditorium.

 

 

Lors de la recontre, l'artiste a présenté la pièce, la façon dont s'élabore un spectacle et elle a également répondu aux questions des élèves. Anouck Couvrat leur a proposé des exercices ludiques pour échauffer le corps et la voix sur la scène de l'auditorium: respirer et se détendre, clamer son prénom, lancer sa voix comme une pierre,...

 

Puis, à partir des textes des adolescents, elle a proposé à chaque groupe, différentes façons de les mettre en voix. La position des corps aidait aussi à imaginer et à incarner ces voix. Après s'être entraînés, les élèves se sont rendus au CDI pour enregistrer les textes.

Ces enregistrements seront retravaillés et mis en musique pour être diffusés lors d'une exposition au CDI sur le thème Architecture et utopie, avec les textes, les esquisses et les images 3D des projets imaginés par les élèves. Le spectacle des Mille Tours Compagnie continue à se construire progressivement et les élèves rencontreront la comédienne en mai, lors de sa résidence au théâtre de la Distillerie à Aubagne, pour découvir l'avancée de son travail!

 

 

 

Témoignages

Kyliana : Je trouve que la comédienne était très marrante. Elle scintillait sur scène !

Phylis : Cela m’a plu, car je n’avais jamais rencontré de comédienne.

Johanna : Si mon texte était dans la pièce, cela me ferait plaisir !

Maria-Stella : Cela nous a obligé à améliorer notre voix et cela m’a plu.

Lucas : C’était bien et étonnant d’entendre son texte !

Yoann : Je trouve que ça met nos textes en valeur.

 

Anouck Couvrat : Avec cette nouvelle création, nous souhaitons créer des ponts entre les expériences vécues au sein des ateliers et la création.  Ce temps de rencontre avec les élèves  est aussi important que la représentation et cette première traversée à Saint Zacharie fut très riche. Je remercie chaleureusement  les élèves ainsi que l'équipe pédagogique d'avoir permis ce moment de partage.

 

Mathilde Bernos : C’était très intéressant pour nous de voir comment Anouck s’était emparée des textes de nos élèves, et ses propositions pour les mettre en voix de façons très différentes en fonction des thèmes. Ce travail théâtral qui nous a donné des idées ! Nous avons aussi senti que cette matinée différente a apporté une nouvelle énergie au groupe classe : les 5èmes ont dû surmonter leur timidité, pour parler les uns devant les autres. Ils ont aussi beaucoup rit ensemble ! Je pense que ce genre de moment partagé est intéressant pour eux, non seulement pour la rencontre avec une artiste, mais aussi dans la façon de vivre et travailler tous ensemble. Un grand merci à Anouck pour ce petit moment utopique, hors du temps scolaire classique !

 

Marie Gagey : L’atelier que nous avons réalisé aujourd’hui fût très enrichissant à plusieurs niveaux. D’abord, ce fut un véritable exercice pour les élèves d’expression orale à l’aide de divers ateliers. De plus, je trouve que ça a également permis de travailler leur confiance en-soi et le regard des autres qu’ils appréhendent souvent mais qu’ils ont su oublier au fil de la matinée. Enfin, pour moi en tant qu’enseignante, l’atelier a apporté beaucoup de fraîcheur au sein de la classe avec laquelle nous avons pu travailler autrement.

 

 

PARTAGER CETTE PAGE
  • Imprimer
  • Agrandir / Réduire

Cartographie DSDEN

Services en ligne