PARTAGER CETTE PAGE

Les élèves de 3e de Saint-Zacharie sur les traces des "Aubagnais dans la Grande Guerre".
En direct des écoles, collèges, lycées,...

Après la découverte, début novembre, de la Grande Guerre à Saint-Zacharie, grâce à un historien amateur, les 3e du collège des Seize-Fontaines poursuivent leurs recherches vers Aubagne. Jeudi 22 novembre, les élèves de la 3e Miller s'y sont rendus, pour visiter l'exposition "Les Aubagnais dans la Grande Guerre", accompagnés de leur professeur d'histoire, de la professeure documentaliste et de l'assitante-documentaliste. Cette sortie a été renouvelée, le vendredi 7 décembre, avec les élèves de la 3e Varda.

Cette découverte a permis aux élèves d’appréhender la guerre de 1914-1918 et d’enrichir un EPI (enseignement pratique interdisciplinaire) sur « Mémoire et Guerres totales du XXe siècle », auquel ces classes participent en histoire (avec leur professeur Brahim Belhadj), en français (Julie Martinez et Marie-Anne Urchégui-Muret) et en information documentation (Mathilde Bernos). Le travail sur ce thème s’articule autour de plusieurs rencontres, pour mieux percevoir l’impact de l’histoire sur la vie locale, à travers des témoignages, écrits et oraux.

La visite a commencé par une halte devant le Monument aux morts du centre ville, qui présente un intéressant condensé de différents symboles et allégories habituellement rencontrés sur ce type de monuments : le coq, le soleil, les couronnes de chênes et lauriers, la Victoire aîlée survolant deux soldats, etc...

 

 

La classe s’est ensuite scindée en deux, pour voir successivement deux expositions. La première sur « Les Aubagnais dans la Grande Guerre », à l’espace Art & Jeunesse, était guidée par Sandra Rouqueirol, responsable du Service Archives-Patrimoine de la ville, engagée depuis 2014 dans une grande collecte d’archives familiales de descendants de poilus aubagnais. Objets, lettres, photos, journaux intimes... dévoilent comment cette guerre a été vécue dans les tranchées et en ville, où le quotidien a été profondément chamboulé.

La seconde exposition sur « Les éclaireurs du Ciel », au Centre d’art contemporain Les Pénitents Noirs, a permis aux élèves de prendre connaissance, grâce au médiateur culturel Jean-François Lucido, d’un aspect très particulier de ce conflit, avec l’installation en 1916 d’une base d’aérostation dans le quartier des Coulins.

Les élèves ont rendu compte de ces découvertes en complétant un questionnaire, apprenant ainsi à collecter l’information lue ou entendue. Ils pourront les partager en juin lors de l’oral du brevet, s’ils choisissent de présenter ce thème. La prochaine étape de l’EPI concernera les 3e Rockwell, avec la visite du Camp des Milles en mars, haut lieu de la mémoire locale.

 

Témoignages

Laurine : Deux expositions très intéressantes, pertinentes. Les objets et documents présentés étaient d’une grande diversité. Les guides étaient très accueillants.

Nathan : Cela nous a permis d’apprendre de nouvelles choses sur la guerre, comme l’existence des dirigeables.

Monsieur Belhadj : Cette sortie a montré aux élèves que l’histoire de la Grande Guerre ne se trouve pas uniquement dans les manuels, mais s’inscrit aussi dans le paysage urbain local (monuments aux morts) et dans des histoires familiales, dont les vies ont été bouleversées. Les élèves ont pu aussi comprendre grâce à Sandra, l’une des guides qui est aussi archiviste, comment s’écrit l’histoire.

Madame Bernos : En découvrant cette exposition à Aubagne, je l’ai trouvée intéressante pour nos élèves. La façon dont elle a été conçue, par le Servie Archives, aide à comprendre comment s’écrit et se découvre l’histoire, à travers des témoignages écrits et oraux. Et c’est en croisant ces différentes sources, plus objectives quant aux archives publiques, ou subjectives pour les documents privés, que l’on peut tenter de reconstituer les faits... L’exposition est issue de notre regard sur les témoignages de ce conflit, cent ans après sa fin... Je tiens à remercier nos guides pour leur patience et les nombreuses anecdotes qu’ils nous ont dévoilées !

PARTAGER CETTE PAGE
  • Imprimer
  • Agrandir / Réduire

Cartographie DSDEN


DISPOSITIF VIGIPIRATE

Consignes de sécurité

Services en ligne