PARTAGER CETTE PAGE

Des monstres sortis tout droit des contes de fées, au collège des Seize Fontaines
En direct des écoles, collèges, lycées,...

Jeudi 13 décembre 2018, Nicole et Anne-Marie, en compagnie d'Eliane, sont venues d'Aubagne conter pour les 6e du collège des Seize Fontaines de Saint-Zacharie. Toutes trois font partie de l'association "Au bout du conte", invitée chaque année à cette période par l'enseignante documentaliste, Mathilde Bernos.

Nicole et Anne dans leur interprétation de "L'ogresse poilue".


Des contes revisités

 

 

 

Les conteuses, vêtues en rouge et noir, aux couleurs de l’auditorium, ont choisi une mise en scène épurée, pour mettre leur public dans l’ambiance du conte, avec une lanterne et un pupitre sur lequel était exposé un livre ouvert, comme une invitation à entrer dans leurs histoires... Elles ont adapté de façon personnelle quatre récits classiques : "La Belle et le monstre", "Barbe-Bleue", "Le monstre aux sept têtes » et "L’ogresse poilue", une version italienne du « Petit Chaperon Rouge ».

 

Pour cette dernière histoire, Nicole et Anne-Marie se sont livrées à un duo pétillant et rythmé, n’hésitant pas à chanter ou entrecouper leur récit de commentaires, à la manière d’un reportage radiophonique... De quoi surprendre les adolescents comme les adultes ! Anne-Marie Muret, professeure de français estime que c’était «un spectacle avec de grandes qualités narratives, visuelles et auditives ! Les conteuses nous ont emporté dans des contes connus, inconnus ou revisités, alliant dynamisme et humour. Mention spéciale aux chansons et chorégraphies du conte de l’ogresse ! »

 


Nicole appelle "Anne, ma soeur Anne!"


Les monstres au programme de français

 

 

Les professeurs de français, Isabelle Bris, Benoît Hanse, Marie-Anne Muret et Lydie Ponce de Léon, présents lors du spectacle, pourront en reparler en cours aux élèves, avec lesquels ils étudient des contes. Mme Ponce de Léon confirme que « ce travail de qualité, joué avec beaucoup de style et de précision sera très utile dans mon étude récit simple / récit complexe ! ».

Les 6e Daudet et Cosquer vont approfondir le thème du monstre, au programme de français de 6e, avec Mme Muret et Mme Bernos, dans un EPI pour lequel ils font des recherches sur les monstres des contes et de la mythologie grecque, sous forme de cartes mentales, croquinotes et lapbooks...

Mme Bernos tient d’ailleurs à « remercier chaleureusement les conteuses d'Au bout du conte, qui ont su s'adapter à notre demande d'histoires de monstres, en dénichant des contes connus ou dans des versions étonnantes, permettant ainsi à nos élèves d’aborder avec plaisir ce thème de leur programme de français !"

 

 

 

 

Les conteuses dévoilent leurs secrets de mise en scène à Madame Muret, en fin de spectacle.


Un petit goût d'avant Noël

 

Le spectacle d’aujourd’hui coïncidait, par un heureux hasard, avec le repas de Noël à la cantine... Un avant goût de vacances et de fêtes que les plus jeunes des collégiens ont bien apprécié. Noé, en 6e Giono, confirme : « C’était rigolo. Ce n’était pas des histoires qu’on connaissait forcément. Ça faisait du bien aussi de décompresser avant les vacances de Noël ! ».

Des élèves captivés

 

En savoir plus
Site à consulter

Association "Au bout du conte"

http://au-bout-du-conte.pagesperso-orange.fr/

PARTAGER CETTE PAGE
  • Imprimer
  • Agrandir / Réduire

Cartographie DSDEN


DISPOSITIF VIGIPIRATE

Consignes de sécurité

Services en ligne