Toute l'actu

PARTAGER CETTE PAGE

Lycéens, vous disposez de nouveaux droits pour conserver vos notes et redoubler dans votre établissement d'origine
Examens et concours

Depuis la rentrée scolaire 2016, les élèves ayant échoué aux examens des voies générale, technologique et professionnelle (baccalauréat, BT, BTS, CAP) sont autorisés à les préparer à nouveau dans l'établissement dans lequel ils étaient précédemment scolarisés. Ce droit s'exerce l'année qui suit immédiatement l'échec et une seule fois. Par ailleurs, les candidats aux baccalauréats général, professionnel et technologique ont la possibilité de bénéficier de la conservation des notes égales ou supérieures à 10, pendant les cinq sessions suivant la première session à laquelle ils se sont présentés.

Le droit au redoublement dans l'établissement d'origine et le droit de conserver les notes égales ou supérieures à dix sécurisent le parcours des élèves vers la certification et préservent toutes leurs chances quant à la poursuite d'études.

Préparez de nouveau votre examen dans votre lycée

Depuis la rentrée scolaire 2016, les élèves ayant été ajournés aux examens des voies générale, technologique et professionnelle (baccalauréat, brevet de technicien, brevet de technicien supérieur ou certificat d'aptitude professionnelle) sont autorisés, à la rentrée scolaire qui suit immédiatement cet échec, à les préparer à nouveau dans l'établissement dans lequel ils étaient précédemment scolarisés. Ce droit s'exerce l'année qui suit immédiatement l'échec et une seule fois.

Lorsqu'il est demandé par l'élève, le changement éventuel d'établissement scolaire relève de la compétence du directeur académique des services de l'éducation nationale.

Conservez vos notes égales ou supérieures à 10

Les candidats, qui s'inscrivent à l'examen sous statut soit scolaire, soit non-scolaire et qui ont été ajournés à l'examen, peuvent, depuis la session 2016, demander la conservation des notes égales ou supérieures à 10.

La conservation des notes peut durer pendant les cinq sessions suivant la première session à laquelle ils se sont présentés

Elle s'effectue, à la demande du candidat, lorsqu'il se présente dans la même série pour chacune des épreuves du premier groupe, qui comprennent les épreuves obligatoires, dont les épreuves anticipées et les épreuves terminales, ainsi que, le cas échéant, les épreuves facultatives.

La conservation de certaines notes peut également s'effectuer lorsque le candidat se présente dans une autre série ou spécialité du baccalauréat. Le dispositif de conservation des notes permet au candidat de se voir délivrer une mention, le cas échéant.

Pour les candidats individuels, le droit de conserver ses notes s'applique également, dans les mêmes conditions.

Les étapes clés en cas d'échec aux épreuves

En cas d'échec aux examens des voies générale, technologique et professionnelle (baccalauréat, BT, BTS, CAP), plusieurs étapes sont à prévoir pour l'élève.

Au mois de juillet, la réinscription est automatique dans le lycée d'origine, les notes des épreuves égales ou supérieures à 10 peuvent être conservées et l'élève fait un point sur son projet professionnel

Au mois de septembre, l'élève se présente le jour de la rentrée dans l'établissement d'origine, prend rendez-vous avec le proviseur pour organiser l'année scolaire et met à jour le dossier de bourses (si l'élève était boursier l'an passé).

En octobre, l'élève doit rencontrer son professeur principal pour déterminer les notes égales ou supérieures à 10 qu'il gardera et planifier son travail et ses révisions.

PARTAGER CETTE PAGE
  • Imprimer
  • Agrandir / Réduire

Cartographie DSDEN

Services en ligne