Toute l'actu

PARTAGER CETTE PAGE

Mon cartable connecté, le dispositif interactif pour enfants hospitalisés officiellement lancé dans l'académie de Nice
Brève

Deux académies en France, Versailles et Nice, expérimentent un dispositif innovant qui permet à des enfants hospitalisés de rester en contact avec leur classe grâce au numérique. Le lancement officiel de “Mon Cartable Connecté” pour l’académie de Nice a été effectué le 31 mai 2017 à l’école Alphonse Daudet de Vallauris avec une jeune élève beneficiaire de ce dispositif, en présence notamment de l’inspecteur d’académie des Alpes-Maritimes et du president de l’association Le Collectif.

Mon cartable connecté, le dispositif  interactif pour enfants hospitalisés officiellement lancé dans l’académie de Nice

Le 16 décembre 2016 à l'Elysée, dans le cadre d'une rencontre autour des acteurs du numérique à l'École, le ministère l'Éducation nationale et l'association Le Collectif signaient une convention prévoyant la mise en place expérimentale du dispositif Mon Cartable Connecté dans les académies de Versailles et de Nice.

Le « Cartable » est complémentaire des dispositifs déjà existants au sein de l'Éducation nationale et s'adapte au cas particulier de l'élève, en fonction de sa situation médicale et pédagogique.  Ainsi, la durée de l'utilisation du Cartable est fixée en fonction de l'état de fatigue de l'enfant et de ses activités.

L'inspecteur d'académie et le président du Collectif aux côtés d'Océane et son enseignante

Océane, élève de l'école Alphonse Daudet de Vallauris a été retenue dans le cadre de projet et c'est tout naturellement dans cette école qu'a été lancé officiellement Mon Cartable Connecté pour l'académie de Nice. D'autres dispositifs seront mis en place avec d'autres écoles de l'académie avant la fin de l'année 2017.

Avec leur enseignante Olivia Hallot, les élèves de la classe d'Océane ont réalisé des activités d'entrainement au calcul mental puis de résolution de problèmes mathématiques grâce au fameux « cartable ». Ce travail en groupe d'une heure a permis à Océane d'être complètement impliquée dans ce travail collaboratif et de participer comme tout élève. Michel-Jean Floc'h inspecteur d'académie des Alpes-Maritimes, Abdel Aïssou président de l'association Le Collectif, Éric Béguin, Délégué académique au numérique (DAN), Anne-Marie Rayssac, inspectrice de l'Éducation nationale de la circonscription de Valbonne et des représentants de la ville de Vallauris et des partenaires technologiques du projet étaient présents à Vallauris.

Dans l'académie de Nice, ce projet est porté dans le cadre des associations Le Collectif, L'Etoile de Martin, Bibliothèques Sans Frontières et l'académie de Nice via la délégation au numérique éducatif (Dane) et les sociétés DELL, JC Decaux et Tybco.

Il faut noter le volontariat et la très grande implication de l'équipe enseignante, notamment les maitresses de la classe, Olivia Hallot et Vinciane Ackerman et le directeur de l'école élémentaire Alphonse Daudet, Serge Charpentier, l'équipe de l'ASH 06 et les services municipaux de Vallauris.

Se sentir partie prenante de la dynamique de sa classe

Le dispositif innovant de visioconférence Mon Cartable Connecté permet à des écoliers de suivre des cours en direct depuis leur chambre d'hôpital ou de leur domicile. Pour Océane, éloignée de l'École du fait de sa maladie et de soins de longue durée, les liens avec ses camarades de classe et son enseignante sont essentiels pour ses apprentissages et son développement. Les moments d'échanges directs sont ainsi extrêmement importants, ils permettent aux enfants de se sentir « partie prenante » de la dynamique de leur classe. Océane peut également manipuler les caméras ce qui lui rend son « pouvoir d'agir » dans un contexte médical.

De leur côté, les autres élèves de la classe deviennent acteurs dans l'installation et l'utilisation du cartable en classe, une source de fierté pour eux. L'enseignante a la possibilité de responsabiliser un ou plusieurs élèves dans ce dispositif. Un élève référent peut ainsi être responsable de la tablette, transmettre des questions à la place de son camarade, lui répondre - via chat - en complément de l'enseignant. La présence du Cartable est aussi l'occasion de sensibiliser les élèves à la problématique de l'isolement de leur camarade malade et au rôle que les outils numériques peuvent jouer dans les relations et les apprentissages.

Dans la classe, le cartable connecté s'installe en quelques minutes. Une caméra filme l'enseignant et le tableau, la seconde permet à l'élève de voir ses camarades et d'interagir avec eux. Equipée d'un micro-cravate et d'une tablette, l'enseignante voit l'élève à distance et peut lui envoyer des exercices ou la leçon de la journée. À domicile ou à l'hôpital, l'élève suit son cours en direct sur la tablette. Elle peut interagir avec sa classe et poser des questions.

Des solutions de scolarisation à l'hôpital existent. Mises en œuvre par des associations telles que « L'école à l'hôpital », ou prises en charges par les 800 enseignants de l'Éducation nationale affectés dans les hôpitaux, elles sont efficaces et permettent aux enfants de minimiser l'impact de leur hospitalisation sur leur trajectoire scolaire. Le Cartable Connecté leur apporte une dimension complémentaire.

PARTAGER CETTE PAGE
  • Imprimer
  • Agrandir / Réduire

Cartographie DSDEN

Services en ligne