Toute l'actu

PARTAGER CETTE PAGE

Félicitations aux lauréats académiques des olympiades de mathématiques et de géosciences 2017
En direct des écoles, collèges, lycées,...

Bravo aux élèves de l’académie de Nice lauréats des Olympiades de mathématiques et de géosciences 2017. 28 élèves, qui se sont particulièrement distingués, ont reçu leurs diplômes lors d’une cérémonie de remise des prix le 9 juin 2016 au sein du Campus Sophia Tech à Sophia-Antipolis. Ce grand rendez-vous montre la volonté commune de l'académie de Nice et tous ses partenaires, notamment l'Université Nice Sophia Antipolis, Inria, l’OCA et Géoazur, de promouvoir les disciplines scientifiques et leurs contenus auprès des jeunes.

Cette année, 380 lycéens des Alpes-Maritimes et du Var ont participé aux Olympiades académiques de mathématiques et 176 lycéens à celles de Géosciences. Les 14 premiers candidats des classes de première scientifique, le premier candidat des autres séries pour les mathématiques et les 14 premiers candidats pour les géosciences ont été récompensés par un diplôme et des récompenses au cours d'une cérémonie de remise des prix le 9 juin 2016 au forum du Campus Sophia Tech à Sophia Antipolis.

C'est Patrick Demougeot, doyen des inspecteurs d'académie, inspecteurs pédagogiques régionaux (Ia-Ipr), représentant le recteur d'académie et Pierre Mari, Ia-Ipr de mathématiques qui ont ouvert cette matinée avec Jean-Luc Bérenguer, enseignant de SVT au lycée international de Valbonne et membre de la commission académique Géosciences.

La matinée s'est poursuivie avec la conférence de Carole Petit, professeur à l'université Côte d'Azur "Les modèles en géosciences: à servent-ils et que nous disent-ils ?" avant la traditionnelle remise des diplômes et récompenses aux lauréats.

Les lauréats des olympiades de mathématiques 2017

  • 1er prix scientifique : Mathieu Degre, Lycée Sainte marie de la Seyne-sur-mer
  • 2ème prix scientifique : Prune Inzerilli, Lycée international de Valbonne
  • 3ème prix scientifique  : Clément Garancini, Lycée Albert Calmette de Nice
  • 4ème prix scientifique : Maël Baudart, Lycée Albert Calmette de Nice
  • 5ème prix scientifique: Paul Mella, Lycée international de Valbonne
  • 6ème prix scientifique : Ruben Taieb, Lycée Albert Calmette de Nice
  • 1er prix série technologique :Mathieu Cantogrel, Lycée polyvalent Rouvière de Toulon

La remise des prix a débuté avec des félicitations adressées à Pierre Mathieu, élève en 1ère S du Lycée Sainte Marie de la Seyne-sur-mer récompensé le 7 juin 2017 à Paris par un accessit dans le cadre du concours national.

Les lauréats des olympiades de géosciences 2016

  • 1er prix : Julie Calvez, lycée Amiral de Grasse
  • 2ème prix : Jade Delamer, Lycée polyvalent du Val d'Argens au Muy
  • 3ème prix : Morgane Storey, lycée Amiral de Grasse
  • 4ème prix : Andréa Sazio, Lycée Jacques Audiberti d'Antibes
  • 5ème prix : Davia Franceschini, Lycée international de Valbonne
  • 6ème prix : Aurélien Canarelli, Lycée Albert Calmette de Nice

Il est à noter que Julie Calvez du lycée Amiral de Grasse a également été récompensée par une médaille d'argent lors de la cérémonie nationale à Paris qi s'est déroulée le mercredi 7 juin.

Davia Francheschine vient quant à elle d'être qualifiée pour intégrer la très sélective équipe de France pour les prochaines olympiades internationales de Geosciences qui se dérouleront en août 2017 dans l'académie de Nice.

Une volonté commune très forte de promouvoir les sciences auprès des jeunes 

Cette cérémonie avec les élèves lauréats et leurs professeurs s'est déroulée en présence de Jean-Marc Gambaudo, président de l'Université Côte d'Azur, Patrick Demougeot, doyen des inspecteurs d'académie, inspecteurs pédagogiques régionaux (Ia-Ipr), représentant le recteur d'académie, Pierre Mari, Ia-Ipr de mathématiques, Jean-Luc Berenguer, enseignant de SVT au lycée International Valbonne, en charge de la mission académique Géosciences, représentant l'Observatoire de la Côte d'Azur, Christophe Etore, maire de Valbonne Sophia-Antipolis et des représentants des partenaires (Animaths, Texas Instrument, Casio, Crédit Mutuel, Wolfram, Optique Vision, Ecord).

Ce rendez-vous montre la volonté commune de promouvoir les disciplines scientifiques et leurs contenus auprès des jeunes.

L'académie de Nice et tous ses partenaires académiques et universitaires, notamment l'Université Nice Sophia Antipolis (UNS), Inria (Institut National de Recherche en Informatique et en Automatique) et l'Observatoire de la Côte d'Azur avec l'unité de recherche en géosciences Géoazur (UNS-CNRS-OCA-IRD) ont en effet renforcé ces dernières années leur coopération pour que les sciences deviennent « participatives » : chercheurs dans les classes, programmes éducatifs, ressources scientifiques accessibles aux élèves, stages mathc2+, sismologie à l'Ecole, continuum lycée-université pour les sciences, projet MEDITES ...

Les olympiades de mathématiques

Les Olympiades académiques de mathématiques ont été créées au cours de l'année scolaire 2000/2001, en direction des élèves des classes de premières scientifiques des lycées, dans le but de favoriser l'émergence d'une nouvelle culture scientifique et technologique.

La démarche conduit à développer chez les élèves l'initiative et le goût de la recherche. Sa dimension académique a pour objectif de favoriser les relations entre les professeurs d'une même académie et les corps d'inspection, tout en stimulant l'ouverture de clubs et d'ateliers de mathématiques.

Depuis 2005, les Olympiades de mathématiques sont ouvertes, toujours sur la base du volontariat, aux lycéens des classes de première de toutes les séries. Ce type d'opération répond au souci du ministère qui fait du développement de la culture scientifique au sens large un objectif pour les prochaines années.

Cette opération s'inscrit également dans une perspective à plus long terme : faire émerger de nouveaux talents. En effet, un certain nombre de médailles Fields ont fait leurs premières apparitions dans des Olympiades et autres concours généraux.

L'épreuve d'une durée de quatre heures consiste en quatre exercices indépendants : deux exercices sont communs à tous les candidats, les deux autres diffèrent d'une académie à l'autre. Chaque académie distribue ses prix et un palmarès national est établi.

Consultez eduscol

Les olympiades de géosciences 

2008 a été déclarée Année internationale de la Planète Terre. C'est dans ce cadre qu'ont été créées les Olympiades des Géosciences. Ce concours, qui est ouvert aux lycéens de première des séries scientifiques de l'enseignement public et privé sous contrat, sur la base du volontariat, a pour objectifs de stimuler chez les élèves l'initiative et le goût de la recherche en abordant les géosciences de manière ouverte, de favoriser l'émergence d'une nouvelle culture des géosciences, de susciter une prise de conscience en soulignant le lien étroit entre les géosciences, les autres disciplines et un riche éventail des métiers associés dont notre société aura tant besoin dans les années à venir.

L'épreuve d'une durée de quatre heures consiste en plusieurs exercices indépendants.

Consultez eduscol

Olympiades internationales de géosciences : l'édition 2017 se déroulera dans l'académie de Nice

Créées en 2007 pour les élèves de première S, les Olympiades internationales de géosciences (IESO) sont une compétition internationale de haut niveau impliquant quatre disciplines : géologie, météorologie, science de l'environnement et astronomie. 

La France participe à cette compétition depuis 2011, sous l’égide du dispositif ministériel "Sciences à l’École" et accueillera sa 11e édition (IESO 2017) du 22 au 29 août à Sophia Antipolis.

Sciences à l’École, une structure de l’Éducation nationale vouée à la promotion de l’enseignement et des vocations scientifiques, coordonne la participation française à ces rencontres internationales de haut niveau.

Afin que les élèves français sélectionnés abordent cette compétition avec les meilleures chances de succès, "Sciences à l’École" a mis en place, dans les quatre disciplines au programme, une préparation en ligne que les candidats devront suivre et valider avant la fin du deuxième trimestre.

Chaque pays participant sélectionne une délégation nationale composée de quatre candidats et de deux adultes accompagnateurs. La France, pays hôte en bprésentera huit. La sélection des  élèves de première S qui représenteront la France aux IESO 2017 s’effectue en croisant les résultats :

  • du test de sélection des IESO (validation finale de la préparation française des IESO)
  • des Olympiades académiques de géosciences.

Les huit candidats retenus participeront à un stage de préparation d’une semaine au cours de l’été 2017, dans la région de Briançon, avant les Olympiades internationales de géosciences.

Les IESO se dérouleront sur une période de 8 à 10 jours. Les candidats passeront une épreuve écrite de 3 heures sur tous les domaines au programme : une cinquantaine de questions à choix simple (QCS) ou multiple (QCM). Ils auront également trois épreuves pratiques en astronomie, météorologie et géologie (cette dernière sur un affleurement géologique de la région de Nice).

Les lycéens venus d’une quarantaine de pays, se mesureront entre eux, mais auront également l’occasion d’échanger et de coopérer au sein d’équipes plurinationales. Visites et moments festifs ponctueront le séjour.

PARTAGER CETTE PAGE
  • Imprimer
  • Agrandir / Réduire

Cartographie DSDEN

Services en ligne