Toute l'actu

PARTAGER CETTE PAGE

Les lauréats varois du concours de la Résistance et de la Déportation 2017 primés le 5 juillet 2017
En direct des écoles, collèges, lycées,...

A l’occasion de la 56e édition, le Concours national de la Résistance et de la Déportation a proposé aux jeunes de travailler sur le thème « la négation de l’Homme dans l’univers concentrationnaire nazi ». La cérémonie de remise des prix a eu lieu à la préfecture du Var le 5 juillet 2017. A cette occasion 27 lycéens et 30 collégiens ont ainsi été mis à l’honneur parmi les 600 participants varois au concours.

Jean-Luc Videlaine, préfet du Var, Olivier Millangue, inspecteur d'académie, directeur académique des services de l'éducation nationale (Ia-Dasen) du Var, Jean-Marc Noaille, inspecteur d'académie, inspecteur pédagogique régional (Ia-Dasen) d'histoire-géographie représentant du recteur d'académie et des membres du comité départemental du concours départemental de la Résistance et de la Déportation du Var ont remis les prix aux lauréats de ce concours le mercredi 5 juillet 2017 à la Préfecture du Var.

Jacqueline Bonifay, déléguée départementale de la Fédération nationale des déportés et internés résistants et patriotes (FNDIRP), et déportée à l'âge de 13 ans a prononcé à l'occasion un discours particulièrement émouvant.

Télécharger le discours prononcé par Jacqueline Bonifay, présidente de la FNDIRP

 

Un thème ambitieux, des sujets complexes

Le thème national pour l'édition 2016-2017, « la négation de l'Homme dans l'univers concentrationnaire nazi », a donné lieu, pour les devoirs individuels de l'académie de Nice, à une dissertation en trois heures pour les élèves de lycée et à un sujet d'analyse de deux heures basé sur un extrait de L'homme et la bête de Louis Martin-Chauffier, pour les collèges. Les travaux collectifs produits, scientifiquement solides, ont souvent été aussi très sensibles et émouvants.

En 2017-2018, les candidats travailleront sur le thème « S'engager pour libérer la France ».

Découvrir le palmarès académique du concours

Découvrir le palmarès du département des Alpes-Maritimes

Découvrir le palmarès du département du Var 

Une rénovation à l'occasion du 70ème anniversaire de la victoire de 1945

En 2015, le président de la République François Hollande a impulsé une importante rénovation pour ouvrir la participation à un plus grand nombre d'élèves et d'établissements scolaires, placer le recteur d'académie au centre du dispositif, intégrer de nouveaux partenaires et mieux valoriser la participation des élèves. Ainsi, pour la première fois cette année, les élèves du Var et des Alpes-Maritimes ont travaillé sur les mêmes sujets, élaborés à l'échelon académique avec notamment des enseignants et des représentants d'associations des deux départements. Un jury académique formé selon les mêmes modalités a désigné un palmarès académique issu des sélections présentées par les collèges départementaux du Var et des Alpes-Maritimes.

Les 24 meilleurs travaux académiques concourront bientôt au niveau national.

Le Concours national de la résistance et de la déportation porté par le ministère de l'Éducation nationale et les associations et fondations de mémoire depuis 1961

Créé après la Seconde Guerre mondiale par la volonté conjointe des Résistants et de l'Éducation nationale de faire vivre la mémoire de la seconde Guerre mondiale, rénové en 2015 par le président de la République, le Concours national de la résistance et de la déportation (CNRD) est le seul concours à associer dans chaque département, depuis plus de cinquante ans, les instances académiques de l'Éducation nationale, les associations de résistants et de déportés, et l'office national des anciens combattants et victimes de guerre (ONACVG). A l'échelle nationale, il compte parmi ses partenaires les ministères de la défense, de la justice, de la culture, les associations et fondations de mémoire, les musées et mémoriaux, les associations d'élus et de professeurs, la SNCF, France Télévisions, l'INA, etc.

Rassemblant de 35 000 à 60 000 élèves par an, le CNRD vise à perpétuer chez les collégiens de 3ème et les lycéens la mémoire de la Résistance et de la Déportation. La participation au concours permet aux élèves d'en tirer des leçons civiques dans leur vie d'aujourd'hui.

Les candidats peuvent concourir dans une ou deux des quatre catégories « devoir individuel collège », « devoir individuel lycée », « travaux ou mémoires collectifs collège », « travaux ou mémoires collectifs lycée ».

PARTAGER CETTE PAGE
  • Imprimer
  • Agrandir / Réduire

Cartographie DSDEN

Services en ligne