Toute l'actu

PARTAGER CETTE PAGE

Une meilleure compréhension du « haut potentiel » lors de la journée académique des services de l'information et de l'orientation
Brève

Le 14 décembre 2017 a eu lieu la journée académique des services de l'information et de l'orientation au lycée Val d'Argens du Muy portant sur le thème du « Haut potentiel ». Destinée à aux psychologues de l'Education nationale (PsyEN) de l'académie, cette journée a permis d'apporter une meilleure compréhension du haut potentiel et offrir des espaces d'échange et de réflexion pour une meilleure prise en charge de ce public spécifique au travers des pratiques du PsyEN.

La connaissance et la prise en compte de « haut potentiel » est essentielle pour les psychologues de l'Education nationale (PsyEN) dans le cadre de leurs missions en faveur des élèves à besoins éducatifs particuliers et de manière générale pour favoriser la réussite scolaire et l'insertion professionnelle de tous.

Une journée académique des services de l'information et de l'orientation a été organisée le 14 décembre 2017 au lycée Val d'Argens du Muy afin d'apporter les éléments théoriques nécessaires à une meilleure compréhension du haut potentiel et offrir des espaces d'échanges et de réflexions pour une meilleure interprétation de ces profils et une meilleure prise en charge de ce public spécifique au travers des pratiques du PsyEN.

La matinée a été animée par des interventions du Dr Michel Habib, neurologue au centre de référence des troubles des apprentissages de Marseille (Certa) et président de Resodys, d'Anne Malluret, conseillère technique adaptation scolaire et scolarisation des élèves handicapés (ASH) auprès du recteur de région et de Corine Tran, inspectrice d'académie-inspectrice pédagogique régionale (IA-IPR) en charge du dossier des élèves intellectuellement précoces (EIP) sur l'académie de région Aix-Marseille.

L'après-midi, les PsyEN ont participé à des ateliers avec études de cas cliniques, approches par le bilan cognitif et la psychothérapie intégrative, approches pédagogiques et réponses institutionnelles animés par Audrey Chapelain, certifiée de lettres, Carine Verse, neuropsychologue, Lara Joseph, psychopraticienne et Samuel Lacchia, PsyEN et direction du centre d'information et d'orientation de la Seyne-sur-Mer. La journée s'est terminée par une restitution du travail des ateliers en séance plénière.

Cette journée a été organisée par le service académique de l'information et de l'orientation (SAIO) de l'académie de Nice notamment par Nathalie Fetnan, cheffe du SAIO.

Être psychologue de l'Éducation nationale (PsyEN)

Dans le cadre de la modernisation des métiers de l'Éducation nationale, un nouveau corps unique de psychologue de l'Éducation nationale a été créé à la rentrée 2017. Offrant deux spécialités, il rassemble les métiers de psychologue scolaire dans le premier degré et de psychologue de l'Éducation nationale de la spécialité "éducation, développement et conseil en orientation scolaire et professionnelle" (ex "conseiller d'orientation-psychologue") et directeur et directrice de centre d'information et d'orientation, dans le second degré. Qu'il soit issu de la spécialité "éducation, développement et apprentissages" pour exercer à l'école et en Rased ou de la spécialité "éducation, développement et conseil en orientation scolaire et professionnelle" pour travailler en CIO, en collège ou en lycée, le psychologue de l'Éducation nationale contribue au parcours de réussite des élèves. Il exerce auprès d'écoliers, de collégiens, de lycéens ou d'étudiants en fonction de sa spécialité.
En savoir plus sur Être psychologue de l'Éducation nationale (PsyEN) sur education.gouv.fr

PARTAGER CETTE PAGE
  • Imprimer
  • Agrandir / Réduire

Cartographie DSDEN

Services en ligne