Toute l'actu

PARTAGER CETTE PAGE

Visite officielle de Jean-Michel Blanquer, ministre de l'Éducation nationale dans l'académie de Nice
Brève

Le ministre de l'Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer s'est rendu en visite officielle dans l'académie de Nice, le vendredi 26 janvier 2018. Il a été accueilli à son arrivée par Emmanuel Ethis, recteur de l'académie, chancelier des universités et Georges-François Leclerc, préfet des Alpes-Maritimes.

A son arrivée au rectorat, Jean-Michel Blanquer, accompagné par Emmanuel Ethis a été salué lors d'un accueil républicain par Christian Estrosi, maire de Nice, président de la métropole Nice Côte d'Azur et les parlementaires présents.

Emmanuel Ethis a souhaité la bienvenue au ministre, devant tous les personnels du site Cap de Croix* réunis pour l'occasion. Rappelant les caps fixés pour l'académie, il a souligné la confiance qu'il a en les personnels et les a remerciés pour tout leur travail. Emmanuel Ethis a ensuite rappelé que l'académie de Nice s'efforçait au quotidien de « ne laisser subsister aucune inégalité qui entraine de dépendance », citant ainsi le philosophe Condorcet.

Jean-Michel Blanquer a salué tous les personnels présents en leur souhaitant une très belle année 2018. Le ministre a rappelé les grandes réformes lancées depuis le début de l'année et mises en application avec efficacité au sein de l'académie de Nice : dédoublement des classes de CP en REP+, adaptation des rythmes scolaires, assouplissement de la réforme du collège, la mesure « devoirs faits », le lancement de Parcoursup, la nouvelle plateforme d'accès post-bac... et la future réforme du baccalauréat sur laquelle un rapport lui a été rendu dans la semaine.

Le ministre a insisté sur le rôle de l'École : « on doit transmettre la confiance aux élèves » et sur une politique éducative au service de tous, qui doit lutter contre les inégalités. Jean-Michel Blanquer a ancré son discours dans une vision humaniste : « de l'esprit des lumières est née la République. De la République est née l'école. L'école est donc la petite fille des lumières » a-t-il déclaré.

*Rectorat, Direction des services départementaux de l'éducation nationale 06, Canopé 06

 

Remise des palmes académiques pour 10 personnels de l'académie

A l'occasion de la visite du ministre, ce dernier a fait chevaliers et officiers de l'ordre des palmes académiques, dix personnels de l'académie de Nice.

Ont été faits chevaliers de l'ordre des palmes académiques :

  • Annie Cappelluto, ADJAENES principale, secrétaire du proviseur, lycée Masséna, Nice;
  • Pascal Leyssieux, professeur certifié en sciences industrielles de l'ingénieur, lycée Léonard de Vinci, Antibes;
  • Véronique Magnaval, professeure agrégée, directrice déléguée aux formations professionnelles et technologiques, lycée des Eucalyptus, Nice;
  • Eric Petros, personnel de direction, principal, collège les Mûriers, Cannes la Bocca;
  • Pascal Reysset, professeur agrégé en sciences sociales, enseignant, lycée Simone Veil, Valbonne.

Ont été faits officiers de l'ordre des palmes académiques :

  • Jean-Luc Bérenguer, professeur agrégé SVT, enseignant PRAG, lycée international, Valbonne;
  • Lucienne Dupuy, ADJAENES principale, gestionnaire de personnels au service du remplacement, rectorat de l'académie;
  • René Maiolino, SAENES classe exceptionnelle, adjoint-gestionnaire, collège Bellevue, Beausoleil;
  • Marie-Hélène Maréchal, SAENES classe exceptionnelle, cheffe de bureau des moyens du 1er degré, division de l'organisation scolaire, DSDEN des Alpes-Maritimes;
  • Redouane Yaquine, personnel de direction, principal-adjoint, collège Maurice Jaubert, Nice.

Le ministre s'est ensuite rendu directement au contact des personnels pour échanger avec eux et a également remercié les élèves du lycée professionnel Paul Valéry de Menton qui ont assuré le service durant cette matinée.

 

Visite de la cellule de gestion crise académique

Le recteur Emmanuel Ethis, accompagné de Cécile Brieau, directrice de cabinet et Jean-Marie Bernard, conseiller technique sécurité, a expliqué le fonctionnement de la cellule de gestion de crise académique au ministre.

Le dispositif académique de gestion de crise mis en place découle des directives ministérielles et des enseignements tirés des différentes crises vécues dans les Alpes-Maritimes et dans le Var.

La cellule académique de gestion de crise a en charge notamment la stratégie et la communication. Elle est en lien permanent avec la cellule départementale de crise et informe en continu la cellule ministérielle de crise à Paris. La cellule académique de gestion de crise est organisée en plusieurs pôles : un pôle direction, un pôle coordination-situation, un pôle renseignement, un pôle communication et veille, un pôle main courante, un pôle secrétariat et un pôle logistique. 

 

Installation de l'équipe académique « Laïcité et fait religieux »

Jean-Michel Blanquer a tenu à « installer symboliquement cette cellule laïcité qui est au cœur du pacte républicain ».

Cette équipe « laïcité et fait religieux », constituée autour de la référente laïcité, Christine Fuhrel a été mise en place très rapidement par la volonté du recteur de l'académie de Nice, particulièrement sensibilisé au thème des atteintes à la laïcité.

Le dispositif mis en place concourt à faire rayonner le principe de laïcité en milieu scolaire et permet d'apporter des réponses rapides, opérationnelles et efficaces en cas de difficulté. Il se base sur plusieurs pôles de compétences :

  • Prévention - formation: animation de formations sur les questions de laïcité appuyées par les référents laïcité de bassins formés en 2016-2017, les inspecteur d'académie - inspecteur pédagogique régional d'histoire-géographie et les inspecteurs de l'Éducation nationale de secteur;
  • Analyse - expertise: l'équipe académique « laïcité et fait religieux » recense, analyse et signale les atteintes au principe de laïcité à l'équipe nationale pour contribuer à un état des lieux sur l'ensemble du territoire national;
  • Intervention-accompagnement-soutien: l'équipe académique « laïcité et fait religieux » répond aux situations de crise comme aux demandes d'accompagnement pour prévenir durablement les atteintes à la laïcité au sein des écoles et des établissements.

Pour le ministre, la mise en place de cette équipe est primordiale car « la force est du côté du droit » et l'accompagnement que les membres vont apporter permet que « personne ne se sente seul sur ces questions ». Il a aussi réaffirmé le rôle du chef d'établissement qui doit être en appui des équipes pédagogiques « qui peuvent se sentir seules même si elles sont soudées ».

Enfin, Jean-Michel Blanquer s'est adressé au 12 membres de l'équipe réunis « La République est Une et vous incarnez cela ».

 

Le lycée hôtelier et de tourisme Paul Augier de Nice, un pôle d'excellence

Accueilli par Denis Férault, proviseur du lycée, Jean-Michel Blanquer et Emmanuel Ethis ont rencontré les élèves et les professeurs du lycée hôtelier et de tourisme Paul Augier de Nice.

Le lycée Paul Augier offre une grande palette de formations à plus de 1 500 élèves avec le pôle technique (baccalauréat technologique et professionnel), la formation continue (Greta), la formation par apprentissage (CFA), les sections supérieures (BTS Hôtellerie et Tourisme) ainsi que la récente licence « Art et techniques de l'hôtellerie de luxe » et la licence « Guide conférencier» en lien avec l'Université Nice Sophia-Antipolis.

Jean-Michel Blanquer a pu ainsi félicité trois élèves du lycée, qui se sont distingués lors de compétitions :

  • Guillaume Deripe: meilleur apprenti de France en cuisine froide et qui recevra sa médaille le 4 avril prochain à la Sorbonne;
  • Thomas Pol: gagnant de la finale régionale du meilleur dessert de France et en route vers la finale nationale;
  • Elisabeth Durbano: 1er prix au concours général des métiers dans la catégorie «Technologies et gestion hôtelières».

La visite du lycée a ensuite continué dans les cuisines du restaurant d'application où le ministre et sa délégation ont déjeuné.

 

Inauguration de l'école maternelle Saint-Isidore de Nice

Les nouveaux bâtiments de l'école niçoise, construits sur deux étages accueillent aujourd'hui 157 élèves répartis en 6 classes. Le ministre, accompagné du maire de Nice a dévoilé la plaque inaugurale de l'école avant de visiter les locaux.

Le projet d'école, porté par la directrice Sophie Loncq, est centré sur l'ouverture de l'école sur le monde et le développement du langage.

L'école a mis particulièrement l'accent sur les échanges de pratiques entre les enseignants de l'équipe, la liaison maternelle - CP ainsi que la liaison avec la crèche.

La dimension du « vivre ensemble » figurant dans les programmes est prise en compte : les enfants participent activement à l'élaboration des règles et aux ateliers « philo » et les parents sont reçus par les professeurs pour consulter le carnet de suivi de leur enfant. Dans le courant de l'année, ils seront aussi invités à participer à des réunions autour de la co-éducation.

Au cours de la visite de l'école primaire, les élèves de CM2 de la chorale de l'école ont entonné la Marseillaise et Nissa La Bella pour le ministre, démontrant ainsi l'implication de l'école à intégrer la musique au cœur des temps d'apprentissage.

PARTAGER CETTE PAGE
  • Imprimer
  • Agrandir / Réduire

Cartographie DSDEN

Services en ligne