Toute l'actu

PARTAGER CETTE PAGE

Le CDI du lycée Calmette de Nice rebaptisé Simone Veil en présence du recteur
En direct des écoles, collèges, lycées,...

Le 1er février 2018, le centre de documentation et d'information du lycée Albert Calmette de Nice a été rebaptisé Simone Veil en présence du recteur Emmanuel Ethis. Ancienne élève de l'établissement et déportée à l'âge de 16 ans, son portrait et son nom trônent désormais devant le CDI.


Un bel hommage a été rendu à Simone Veil, jeudi 1er février 2018, en rebaptisant le centre de document et d'information (CDI) du lycée Albert Calmette de Nice en son nom. Dorénavant, une plaque avec son portrait et son nom est posée à côté de l'entrée du CDI. 
 


Cet hommage s'est fait en présence du recteur Emmanuel Ethis, du proviseur Dominique Campesato, du maire de Nice Christian Estrosi, du député Eric Ciotti et ses fils Jean et Pierre-François Veil. 
 



De nombreux lycéens ont lu des textes ou des passages d'Une vie, l'autobiographie de Simone Veil, d'autres ont joué du violon ou encore ont réalisé des productions artistiques. Une courte vidéo a également été diffusée retraçant la vie de Simone Veil.
 

Rescapée de la Shoah, Simone Veil est nommée ministre de la Santé en 1974 chargée de faire adopter la loi dépénalisant le recours par une femme à l'interruption volontaire de grossesse (IVG), loi qui sera ensuite couramment désignée comme la « loi Veil ». Elle apparaît dès lors comme une icône de la lutte contre la discrimination des femmes en France. De 1979 à 1982, Simone Veil est la première présidente du Parlement européen élue au suffrage universel. En 1993 à 1995, elle devient ministre d'État, ministre des Affaires sociales, de la Santé et de la Ville. Elle publie une autobiographie en 2007, Une vie, et est élue à l'Académie française en 2008.

 
 



PARTAGER CETTE PAGE
  • Imprimer
  • Agrandir / Réduire

Cartographie DSDEN

Services en ligne