Toute l'actu

PARTAGER CETTE PAGE

Les lycéens de Pierre et Marie Curie de Menton "cultivent" un Jardin de la Paix
En direct de ...Parcours Citoyen

Depuis 2015, le lycée Pierre et Marie Curie de Menton implique ses élèves dans un projet dans le cadre d'un parcours citoyen permettant la transmission des valeurs et des principes de la République et de la vie dans les sociétés démocratiques. Le projet « Jardin de la Paix » a été inauguré le 2 juin 2018 et a reçu, quelques jours plus tard, le 14 juin, le prix départemental de l'éducation citoyenne de l'association de l'Ordre du mérite à la préfecture des Alpes-Maritimes.

Devenir des citoyens éclairés et engagés pour la vie, tel est l'objectif du projet Jardin de la Paix du lycée Pierre et Marie Curie de Menton. Depuis 2015, à la suite des attentats de Charlie Hebdo, cet établissement mentonnais a décidé d'impliquer ses élèves dans un parcours citoyen permettant la transmission des valeurs et des principes de la République et de la vie dans les sociétés démocratiques.

En partenariat avec l'association Pax Medicalis et la ville de Menton, le Jardin de la Paix, baptisé Simone Veil, a pris place au parc du Pian à Menton. Les lycéens ont planté des arbres méditerranéens présents dans les trois religions monothéistes : cyprès, grenadiers, citronniers, orangers,...

Ce jardin est à la fois l'aboutissement du partenariat mais aussi le point de départ de nombreuses autres actions éducatives et rendez-vous annuels tels que : la journée de la paix, la journée de la mémoire des génocides et de la prévention des crimes contre l'humanité, la semaine d'éducation contre le racisme et l'antisémitisme ou encore la rencontre et l'échange entre les lycéens et des personnalités des trois grandes religions qui racontent leur histoire et leur vision du monde.

Des élèves ambassadeurs de paix dans leur lycée, dans leur quartier, dans leur ville

Chaque année scolaire, un nouveau groupe d'élèves participe à ce projet et continue à « cultiver » le jardin. Le premier groupe, maintenant à l'université, participe toujours aux actions et tuteure le deuxième groupe, preuve que cet engagement se fait dans la durée.

Certains se sont rapprochés d'associations et continuent d'apporter leur pierre à l'édifice. D'autres réinvestissent le contenu du parcours dans leur formation universitaire sous forme d'exposés écrits ou oraux. Ces anciens lycéens ont pu notamment gagner en confiance et acquérir de nouvelles connaissances et de nouvelles compétences.

« Ils ont surtout pris conscience que le bienêtre individuel passe par la lutte pour le bien-être collectif en démocratie, par le respect de l'autre selon les Valeurs de la République. » précise Florence Lagache, professeure d'anglais et initiatrice de ce projet. 

Soutenu par le proviseur, Christian Pouteau et validé par le conseil de vie lycéenne de l'établissement et le comité d'éducation à la santé et à la citoyenneté, ce projet a d'autres objectifs :

  • permettre aux lycéens de construire un jugement moral et civique,
  • acquérir un esprit critique,
  • développer une culture de l'engagement,
  • devenir des ambassadeurs de paix dans leur lycée, dans leur quartier, dans leur ville.

Le Jardin de la Paix reçoit le prix départemental de « l'éducation citoyenne »

Lors de l'inauguration du Jardin de la Paix, le samedi 2 juin 2018, l'œuvre « La Paix » de l'artiste Gérard Haton-Gauthier a été dévoilée représentant l'envol d'un oiseau. Des lycéens ont lu des textes contre la haine et la violence pour ensuite laisser place à l'hymne européen suivi de La Marseillaise.

Quelques jours plus tard, le jeudi 14 juin 2018, le lycée Pierre et Marie Curie a reçu le prix départemental de « l'éducation citoyenne » de l'association de l'Ordre du mérite à la préfecture des Alpes-Maritimes. Ce prix récompense un projet notable qui réussit à faire évoluer la société dans un comportement citoyen.

Ce projet a également reçu le prix de la reconnaissance nationale. Parmi les élèves récompensés, quatre d'entre eux sont des anciens élèves du "microlycée", classe spécifique pour des élèves qui sont sortis du système scolaire et qui souhaitent passer le baccalauréat en 2 ans.

PARTAGER CETTE PAGE
  • Imprimer
  • Agrandir / Réduire

Cartographie DSDEN


DISPOSITIF VIGIPIRATE

Consignes de sécurité

Services en ligne