Toute l'actu

PARTAGER CETTE PAGE

Centenaire de la Grande Guerre : bilan de l'année scolaire 2017/2018
Journées, mois et années thématiques

Le comité académique du centenaire de la Première Guerre mondiale s'est réuni au rectorat le 20 juin 2018, l'occasion de faire un point sur le bilan des actions menées en 2017/2018. Cette réunion a également permis d'évoquer les perspectives pour l'année scolaire 2018/2019 et de sélectionner les projets émanant des établissements du 2nd degré pour transmission à la Mission du Centenaire.

Le comité académique du centenaire, présidé par Jean-Marc Noaille, inspecteur d'académie-inspecteur pédagogique régional (IA-IPR) d'histoire-géographie, s'est réuni le 20 juin 2018 et ouvre la septième phase de labellisation dans l'académie de Nice, des projets proposés à la Mission du centenaire.

Un fort dynamisme dans l'académie avec 61 projets labellisés depuis 2014

Avec 61 projets labellisés depuis 2014, l'académie de Nice se positionne parmi les académies les plus productives au niveau national. Sur l'ensemble du cycle mémoriel, l'académie de Nice a produit 98 projets.

L'année dernière, les 9 projets émanant de l'académie ont tous été labellisés, situant l'académie au-dessus de la moyenne nationale de 6 projets labellisés par académie. Jean-Marc Noaille souligne « la grande qualité des projets proposés par l'académie de Nice et attire l'attention sur deux projets remarquables : le blog réalisé par les élèves du lycée Jean Moulin de Draguignan sur Les Poilus de Dracénie, Mémoire de la Grande Guerre et le projet réalisé par les élèves du collège Gérard Philipe de Cannes-la-Bocca intitulé Inscrire sur la pierre, l'hommage des élèves cannois aux morts de la Grande Guerre ». Par ailleurs, trois écoles primaires du Var et deux écoles des Alpes-Maritimes ont participé, cette année, au concours Les petits artistes de la Mémoire.

Découvrez les 9 projets labellisés de l'année scolaire 2017/2018 


De nombreux projets d'ores et déjà programmés pour 2018/2019

La Mission du centenaire propose, pour l'année 2018-2019, des axes de travail comme :

  • le 11 novembre vécu au front et à l'arrière,
  • la préparation de la paix internationale
  • la conférence de Paris et le traité de Versailles
  • la poursuite de la guerre à l'Est
  • l'année Clémenceau.

De nombreux projets en collaboration avec des partenaires sont d'ores et déjà programmés :

  • En partenariat avec la Marine nationale :

- Exposition sur la Marine pendant la Grande Guerre au musée de la Marine de Toulon avec le concours du service historique de la Défense et du Conservatoire de la tenue et de nombreuses manifestations commémoratives autour de la date du 11 novembre 2018.
- Travail de mémoire proposé à des classes sur des unités de la Marine perdues au combat durant le conflit et visite de l'unité héritière du nom, voire d'une unité similaire ou ayant repris les traditions ainsi qu'une exposition itinérante prévue.

  • En partenariat avec le théâtre du Forum à Fréjus : représentation « Les Vibrants » qui sera un des axes de travail de quatre établissements
  • En partenariat avec le Musée d'Artillerie de Draguignan : exposition « 1918, Vers la victoire ? »
  • En partenariat avec la compagnie de théâtre La boîte à sel : représentation de « L'Horizon bleu »

Au niveau du 1er degré, le concours Les petits artistes de la Mémoire sera reconduit pour l'année scolaire 2018/2019 et un nouveau programme pédagogique Les enfants pour la Paix sera lancé. Enfin, le Conseil départemental des Alpes-Maritimes lancera, quant à lui, un concours sur les poilus maralpins à l'attention des collégiens.

28 projets en vue d'une possible labellisation

28 projets ont été examinés impliquant de très nombreux élèves et près de 90 professeurs. Ces projets s'inscrivent dans des thématiques récurrentes correspondant aux 3 axes définis cette année par la Mission du centenaire :

  • Projets relevant de l'après-guerre ou de la paix issue du conflit.
  • Projets relevant des spécificités de l'histoire locale
  • Projets à dimension internationale

Les projets relevant de l'après-guerre ou de la paix issue du conflit :

  • « Gagner la Paix » du lycée Parc Impérial de Nice qui concerne 70 élèves de 1ère S et terminale L option cinéma-audiovisuel avec Marie-Dominique Dupre et Laëtitia Fayolle-Barrau, professeures d'histoire-géographie
  • « Les oubliées de la Victoire : les femmes pendant la Grande Guerre » du collège La Fontonne d'Antibes qui concerne 180 élèves de la 3ème à la 1ère avec Hassan El Jazouli, professeur d'histoire-géographie
  • « 11 Novembre 1918 : le silence des armes » du collège La Fontonne d'Antibes qui concerne 180 élèves de la 3ème à la 1ère avec Hassan El Jazouli, professeur d'histoire-géographie
  • « Qu'en est-il de l'acte final de la Grande Guerre : la conférence de Versailles, la nouvelle Europe et la S.D.N. » du collège La Fontonne d'Antibes qui concerne 180 élèves de la 3ème à la 1ère avec Hassan El Jazouli, professeur d'histoire-géographie
  •  Projet au collège Gérard Philipe de Cannes-la-Bocca avec Gilles Sinicropi, professeur d'histoire-géographie
  • « Quelles mémoires de la sortie de la guerre : les commémorations du 11 novembre » du collège Emile Roux du Cannet et du lycée Carnot de Cannes qui concerne 60 élèves de 3ème et 1ère avec Agnès Boucly et Françoise Buoanno, professeures d'histoire-géographie
  • « Les anciens combattants et l'art aux lendemains de la Première Guerre mondiale » du lycée Albert Camus de Fréjus qui concerne 35 élèves de 1ère ES avec Maguy Di Micelli et Claire Werwinski, professeures d'histoire-géographie et lettres classiques
  • « Itinéraires de gueules cassées : La reconstruction par l'art, le sport et la littérature après la Première guerre mondiale » du collège Alphonse Karr de Saint-Raphaël qui concerne une classe de 3ème avec Florence Geofroy, professeure d'histoire-géographique
  • « Centenaire de la Première Guerre mondiale » du collège André Cabasse de Roquebrune-sur-Argens qui concerne 4 classes de 3ème avec Marilyne Giordano, professeure d'histoire-géographique

Les projets relevant des spécificités de l'histoire locale :

  • « Centenaire de la Grande Guerre : la Marine nationale célèbre ses héros varois » du lycée Bonaparte de Toulon qui concerne 20 élèves de 2nde avec Philippe Wozelka, Stéphane Foresti, Julien Granger, Arnaud Grulier et Elisabeth Rolet, professeurs d'histoire-géographie, mathématiques, anglais et espagnol
  • « L'expérience combattante dans une guerre totale à travers les parcours croisés d'un poilu français, d'un piotte belge et d'un tirailleur d'Algérie » du collège Bellevue de Beausoleil qui concerne 50 élèves d'une classe de 3ème et de 2nde de l'Athénée de Comines avec Ludivine Vanhollebeke
  • « Les chemins de mémoires, un parcours citoyen » du lycée du Coudon de La Garde qui concerne une cinquantaine de 2nde et 1ère avec Anne Marcer et Grégory Villard, professeurs d'histoire-géographie
  • « 2018, G. Clemenceau : commémorer la vie d'un homme d'exception » du collège Henri Matisse de Nice qui concerne une classe de 3ème avec Véronique Triaille, professeure d'histoire-géographie
  • « Mémoires en scènes : spectacle vivant autour de la première guerre mondiale » du collège des Baous de Saint-Jeannet qui concerne 18 élèves de 3ème avec Michèle Rozzi, professeurs d'histoire-géographie
  • « 2018... et après ? » du lycée Jean Aicard de Hyères qui concerne des élèves de 1ère avec Gilles Desnots, professeur d'histoire-géographie
  • « Mémoire de nos aïeux, entre hier et aujourd'hui » du lycée Maurice Janetti de Saint-Maximin qui concerne une vingtaine d'élèves du groupe d'enseignement d'exploration littérature et société
  • « 1918 : mémoires et perception de la Grande Guerre dans les sociétés européennes » du lycée Raynouard de Brignoles qui concerne 130 élèves de 2nde et terminale avec Corinne Lamic et Sabine Bellon, professeures d'histoire-géographie
  • « Picasso n'oublie pas » du collège Pablo Picasso de Vallauris qui concerne 150 élèves de 3ème avec Marie Villion, Vivien Martin et Adrien Miel, professeurs documentaliste et d'histoire-géographie
  • « Ces blessures qui nous rassemblent » du lycée Simone Veil de Valbonne qui concerne 60 élèves de 2 classes de 1ère avec Muriel Picquet, professeure d'histoire-géographie
  • « Des élèves de Première, passeurs de Mémoire et d'histoire de l'échelle locale à l'échelle mondiale » du lycée Saint-Exupéry de Saint-Raphaël qui concerne 125 élèves de 5 classes de 1ère avec Aurélie Eloto, professeure d'histoire-géographie
  • « La Grande Guerre et la marine » du collège Genevoix de Toulon qui concerne les classes de 3ème du dispositif classes défense et des classes de 6ème et CM2 avec Jean-Michel Marzo, Julien Oberlin et Faouzi Moumen, professeurs d'histoire-géographie et technologie
  • « Quelles mémoires locales de la Grande Guerre après 1918 ? » du collège Les Chênes de Fréjus qui concerne 5 classes de 3ème avec des professeurs d'histoire-géographie, de lettres et d'arts plastiques
  • « L'album de Julien Pérusseau : créations artistiques et mémoires de la Grande Guerre » du collège Bellevue de Beausoleil qui concerne 50 élèves de 2 classes de 3ème avec Jarrod Inaudi, professeur d'histoire-géographie


Les projets à dimension internationale :

  • « Armistice 1918 : fin d'une guerre, début de la paix ? : Une histoire partagée en Europe ? » du lycée Paul Langevin de La Seyne-sur-Mer avec une classe de 1èreS section européenne avec Sophie Le Guel-Virilli et Olivier Hery, professeurs d'histoire-géographie et lettres modernes
  • « Revisiter la conférence de Paris et les traités de paix : entre compromis et frustrations, des artisans d'une paix précaire » du lycée international de Valbonne qui concerne 120 élèves de classes de 1ère (2 classes de section internationale, une classe de section française, une classe de ESABAC) avec Anne-Laure Capolongo, Carol Mirtain, Thomas Pascual et Mélanie Pierrard, professeurs d'histoire-géographie
  • « La sortie de guerre dans le département des Alpes Maritimes et dans la région d'Aoste en Italie » du collège Paul Arène de Peymeinade qui concerne 85 élèves de 3ème avec Danièle Dantheny, professeure d'histoire-géographie
  • « Regards croisés/Incrocio di sguardi » du lycée Costebelle de Hyères qui concerne 17 élèves de 1ère et terminale avec Laurent Maltier, professeur d'histoire-géographie et Ada Corneri de l'Instito Massimo d'Azeglio de Turin
  • « Séminaire de la Grande Guerre dans l'académie de Nice » par Jean-Marc Noaille, IA-IPR d'histoire-géographie et Angèle Carpentier, délégation académique à l'éducation artistique et à l'action culturelle
Les grandes étapes du processus de labellisation :
  • Fin juin 2018 : envoi des dossiers pour labellisation à la Mission du centenaire de la Première Guerre mondiale,
  • Septembre 2018 : réunion du comité national de labellisation et édition de la liste des projets labellisés,
  • Octobre 2018 : constitution des dossiers de financement et réunion d'un comité académique restreint pour la sélection des dossiers,
  • Novembre 2018 : valorisation des projets,
  • Avril 2019 : annonce des financements attribués.

Les critères de sélection des projets :

  • s'inscrire dans les programmes et/ou les dispositifs scolaires existants,
  • s'appuyer sur l'enseignement d'au moins deux disciplines scolaires,
  • s'appuyer sur l'étude de sources historiques, particulièrement en lien avec des « traces » locales du conflit,
  • s'organiser autour du lien histoire et mémoire(s) de la Grande Guerre (passé - présent - avenir),
  • utilisation pertinente des TICE.
 

Lors du comité académique du centenaire, Jean-Marc Noaille a particulièrement félicité la continuité du travail réalisé par le lycée Parc Impérial sur la totalité du cycle mémoriel. Il a également souligné l'investissement pérenne de la municipalité d'Antibes, rappelant le succès grandissant du « Cross du Poilu ».

Le comité académique du 20 juin était composé de : Jean-Marc Noaille, IA-IPR d'histoire-géographie, référent académique « Mémoire et citoyenneté », Arnaud Leclerc, inspecteur d'académie-direction adjoint académique des services de l'Éducation nationale (IA-DAASEN) du Var, Josyane Rouch, IA-IPR d'arts plastiques, Nadine Mansard, inspectrice de l'Éducation nationale (IEN) lettres/histoire, Daniel Lallai, IEN 1er degré, circonscription d'Antibes, Catherine Vogin, IEN 1er degré, circonscription de Saint-Maximin-la-Sainte-Baume, Elisabeth Rolet, coordonnatrice défense, mémoire et citoyenneté pour le département du Var, Géraldine Willems, coordonnatrice défense, mémoire et citoyenneté pour le département des Alpes-Maritimes, Sophie Sicard, atelier Canopé des Alpes-Maritimes, Angèle Carpentier, coordonnatrice arts visuels, mémoire et patrimoine (DAAC), Marie-Dominique Dupré-Vernet, professeure d'histoire-géographie au lycée Parc Impérial de Nice, Marc Deligios, professeur certifié d'histoire-géographie au collège Canteperdrix de Grasse et Hassan El Jazouli, professeur certifié d'histoire-géographie au collège La Fontonne d'Antibes.

PARTAGER CETTE PAGE
  • Imprimer
  • Agrandir / Réduire

Cartographie DSDEN

Services en ligne