Communiqué

 

Toute l'actu

PARTAGER CETTE PAGE

Les établissements scolaires de l'académie fortement mobilisés pour les commémorations du centenaire du 11 novembre
En direct des écoles, collèges, lycées,...

Dimanche 11 novembre 2018 avaient lieu, partout en France les commémorations du centenaire de l'armistice de la Première Guerre mondiale. Dans l'académie de Nice, les élèves se sont plus que mobilisés pour participer à cet événement national. Des hommages ont même eu lieu les jours précédents le 11 novembre.

Le recteur Emmanuel Ethis s'est rendu aux commémorations de Nice avec le directeur académique des services de l'Éducation nationale-inspecteur d'académie des Alpes-Maritimes, Michel-Jean Floc'h, l'inspecteur de l'Éducation nationale de la circonscription Nice VI, Marc Verley et des élèves du collège Maurice Jaubert et de l'école d'application Rotschild 2 de Nice.

Collégiens et lycéens de Valbonne, en présence de la DAASEN des Alpes-Maritimes

Les lycéens de Simone Veil, accompagnés de leur professeure d'histoire-géographie Mme Picquet, ont rappelé le nom des 27 poilus valbonnais morts lors du premier conflit mondial.

Des collégiennes de Niki de Saint-Phalle ont lu des extraits du roman « J'ai saigné » de B. Cendrars, en présence de Marie-Hélène Aubry, inspectrice d'académie adjointe-directrice académique adjointe des services de l'Éducation nationale (DAASEN) des Alpes-Maritimes.

 
Le lycée Raynouard de Brignoles

Les élèves de lycée Raynouard de Brignoles ont rendu un hommage très émouvant aux poilus le 9 novembre sous la forme d'une pièce de théâtre entrecoupée de lecture de lettres de soldats français, anglais et allemands. Les lycéens ont été encadrés par leurs professeurs Cécile Sempéré-Brun (anglais), Corinne Lamic (histoire-géographie) et Sabine Bellon (histoire-géographie).
Raydio, la webradio du lycée, était sur place pour enregistrer la pièce et photographier l'événement.
Les élèves ont également réalisé une exposition « C'était un 11 novembre - Cris : échos et mémoire » :
Les travaux de l'exposition
Le livret d'accompagnement

 
Écoliers et collégiens de Beaulieu-sur-Mer

A Beaulieu, près de 50 élèves de 3ème du collège Jean Cocteau vêtus d'un foulard aux couleurs de la France sont allés au monument aux morts de Beaulieu-sur-Mer pour rendre hommage aux Héros de la Grande Guerre et célébrer les 100 ans de l'armistice. Un collégien a pris la parole pour lire un extrait du journal « L'Eclaireur » en date du 12 novembre 1918 qui relatait la joie de Nice à l'annonce de l'armistice : "Il faut avoir entendu les applaudissements frénétiques de la foule à ce moment ; des milliers de mains battaient, des bouches innombrables clamaient l'enthousiasme d'un peuple qui renaît à la paix après plus de 50 mois de guerre. Nice disait sa joie". Puis des élèves ont pris part aux différents dépôts de gerbes, ravivèrent la flamme du souvenir et lurent le nom des 51 « morts pour la France » que compte Beaulieu-sur-Mer avant d'entonner avec ardeur l'hymne national.

 
Le collège Jacques Prévert des Arcs-sur-Argens

Au collège Jacques Prévert des Arcs-sur-Argens, les actions de sensibilisation ont été nombreuses :

  • intervention d'une heure animée par le lieutenant-colonel Philippe Guyot, conservateur au musée de l'artillerie de Draguignan, pour chaque classe de 3ème
  • exposition prêtée par les archives départementales du Var du 1er au 19 octobre 1918 : le Var durant la Grande Guerre.
  • dépôt d'une gerbe de fleurs, comme chaque année, devant le monument aux morts de la commune et lecture d'un texte par 3 élèves le 11 novembre 2018
  • représentation théâtrale pour évoquer le 11 novembre 1918 aux Arcs-sur-Argens : les élèves des classes de 3B et 3C motivés et volontaires ont créé un documentaire - fiction pour proposer un journal d'informations datant du 11 novembre 1918 pour la commune des Arcs-sur-Argens, mais avec les informations connues de nos jours et les moyens techniques de 2018. L'ambition est de faire comprendre les grandes dates et évènements marquants de la Première Guerre mondiale, les conditions de vie des soldats des Arcs, les conditions de vie de la population civile à l'arrière, et notamment des femmes, la réaction de la population arcoise à l'annonce de la fin des combats ou encore la construction du monument aux morts et du carré militaire en hommage aux combattants arcois morts sur le front. 



    Ce travail a été réalisé grâce à l'aide des professeurs de la classe, en particulier M. Ott (histoire-géographie), Mme Francoul (français) et Mme Lobietti (français). Les élèves se sont notamment aidés de l'ouvrage « Les Arcois dans la tourmente de 14-18 » rédigé par le comité de rédaction de la mairie des Arcs (avec notamment l'appui de M. Sappa et M. Bisiaux de l'association des anciens combattants et victimes de guerre et de M. Parlanti, maire des Arcs) et qui a permis de parler de soldats et d'habitants des Arcs ayant vécu ce conflit grâce à ce travail d'archives. 
    Ainsi, une représentation a été proposée pour toutes les classes du collège les 7 et 8 novembre dans la salle de théâtre (salle Oiseau Lyre), avec des drapeaux, des costumes et des témoignages de l'époque.


    Une séance spéciale a eu lieu le jeudi 8 novembre à 11h en présence du maire des Arcs, de son conseil municipal, du comité de rédaction du livre, de l'association des anciens combattants arcois, des parents d'élèves, des élèves de 3ème et des professeurs. L'équipe de direction, Martine Ortega, principal et Didier Negroni, principal adjoint, salue le dynamisme et l'implication des élèves qui ont permis la création et la réussite de ce projet, dans un temps relativement restreint. 
Le collège Albert Camus de Mandelieu

Les élèves de la classe défense du collège Albert Camus de Mandelieu ont participé à la cérémonie du souvenir organisée par la Mairie de Mandelieu. Arborant fièrement le bleuet de France, les élèves ont assisté et surtout participé activement à différents moments de cette émouvante cérémonie regroupant toutes les générations de notre commune dans un important moment de souvenir et de recueillement.

La suite de l'article sur le site du collège 

 
Le collège Emile Roux du Cannet et le lycée Carnot de Cannes

Dans le cadre de la Mission du Centenaire de la Première guerre mondiale, l'action labellisée, «1914-1918 - Mémoires de guerres - Espoir de paix" menée conjointement par le collège Émile Roux du Cannet et le lycée Carnot de Cannes, a connu son point d'orgue le vendredi 9 novembre 2018 au lycée Carnot, au terme de plusieurs semaines de travail. 

En présence de Marie-Hélène Aubry, directrice académique adjointe des services de l'Éducation nationale, d'élus du Cannet et de Cannes, de Mme Roullier, représentante du Bleuet de France, de nombreux parents, des chefs d'établissement, Valérie Neumann, principale du collège et Philippe Bidet, proviseur du lycée, les collégiens et lycéens ont présenté leurs productions sous la conduite de leurs enseignants. Ce travail a permis aussi de créer du lien dans le cadre de la liaison collège-lycée. La présentation s'est déroulée en deux temps : sur la scène de la salle de spectacle, puis dans la salle d'exposition. 

Œuvres musicales, écritures d'invention inspirées des lettres de poilus, en français mais aussi en anglais, recherches biographiques à partir du monument aux morts du Cannet ou à partir d'enquêtes généalogiques, chorégraphies, accrochages picturaux, la présentation était chorale, plurielle et cohérente. 

Ces œuvres et ces travaux ont permis de reconstituer le puzzle des mémoires individuelles, parfois fragmentées, mais dont la somme fait sens et constitue la mémoire collective nécessaire 100 ans après l'armistice. 

Le collège Gérard Philippe de Cannes-la-Bocca


Au cours de l'année scolaire 2017-2018, des élèves volontaires d'une classe de 3ème au collège Gérard Philipe de Cannes-la-Bocca ont mené le projet « Inscrire sur la pierre. L'hommage des Cannois aux héros de la Grande Guerre ». Le projet a consisté, après avoir relevé les noms figurant sur tous les monuments aux morts de la ville, la mise en ligne d'un monument aux morts virtuel, dédié aux soldats cannois tombés pour la France. 



Les élèves ont également réalisé un « livre d'or » regroupant l'ensemble des notices des héros cannois de la Grande Guerre

Une cérémonie a eu lieu le 8 novembre face à la médiathèque de Ranguin, sous la présidence du maire de Cannes, David Lisnard, avec la plantation d'un « arbre du centenaire », l'olivier, et le dévoilement d'une plaque expliquant la symbolique et l'ancrage dans les commémorations nationales. Lors de cette cérémonie, tous les élèves délégués du collège et des "cadets de la défense" étaient présents. Les élèves, pantalon noir et haut blanc pour les délégués et uniformes pour les cadets de la Défense, ont porté le badge de la commémoration.

Ce projet, coordonné par Marie-Hélène Deffrenne, professeure d'arts plastiques et Gilles Sinicropi, professeur d'histoire-géographie, a obtenu la labellisation de la "Mission centenaire".

 

Le collège Peiresc de Toulon

Pour clôturer les commémorations du centenaire de la Première Guerre mondiale, le collège Peiresc de Toulon a fortement impliqué ses élèves dans le devoir de mémoire. Plusieurs temps forts ont lieu du 9 au 15 novembre 2018 : hommage aux élèves et professeurs de Toulon morts pour la patrie, conférence sur la Marine durant la Grande guerre, relais de la paix, cérémonie officielle du 11 novembre à Toulon ou encore sortie mémorielle au mont Faron.

 

Aussi dans le département des Alpes-Maritimes...


Le travail de mémoire des élèves des collèges La Chênaie de Mouans-Sartoux, André Maurois de Menton, Saint-Exupéry de Saint-Laurent du Var, Pablo Picasso de Vallauris, Pré des Roures du Rouret et du lycée Carnot de Cannes a été couronné par leur participation active aux cérémonies commémoratives dans leur commune respective. Les élèves de l'école des Trois Moulins de Mougins ont, quant à eux, chanté la Marseillaise et le Chant du Départ, aux côtés de leurs camarades mouginois.

 



En savoir plus
Sites à consulter

Mémoires des territoires, territoires de mémoire : élaboré avec le réseau CANOPE et la délégation académique à l'éducation artistique et culturelle (DAAC), le site a pour vocation d'offrir un panorama complet des actions pédagogiques, éducatives et culturelles mises en œuvre dans l'académie durant le cycle mémoriel 2014-2018 et de mettre à disposition des professeurs un ensemble de ressources faciles à mobiliser et à utiliser.

Pages à consulter

Mémoire et histoire dans l'académie de Nice

Relais de la paix : la flamme du souvenir rapportée dans l'académie par 3 élèves sportifs

PARTAGER CETTE PAGE
  • Imprimer
  • Agrandir / Réduire

Cartographie DSDEN

Services en ligne