Toute l'actu

PARTAGER CETTE PAGE

Le slameur « Capitaine Alexandre » fait escale au lycée Louis Pasteur de Nice
En direct des écoles, collèges, lycées,...

Le lycée Louis Pasteur de Nice a accueilli le vendredi 25 janvier 2019, l'écrivain, poète et slameur Marc-Alexandre Oho Bambé, dit « Capitaine Alexandre », dans le cadre de « Lecture pour tous », le dispositif de lutte contre l'illettrisme mis en place par la ville de Nice. Il est allé à la rencontre de 3 classes pour parler de sa passion pour l'écriture et de sa vocation de slameur.

Sous l'initiative de Véronique Milardi, professeure documentaliste, la rencontre s'est déroulée au centre de documentation et d'information (CDI) avec la classe de CAP terminale ferronnerie d'art, la classe de 1ère bac pro microtechnique et la classe de terminale bac pro tapisserie d'ameublement, accompagnés de leurs enseignants respectifs : Philippe Quattrone (ferronnerie d'art), Dominique Collin (mathématiques), Nadia Lezzoum, Emmanuelle Cazach et Michel Echampe (lettres-histoire-géographie).

Après avoir visionné un mini diaporama à son honneur réalisé par les élèves et les enseignants, l'auteur a échangé avec les élèves lesquels, plutôt timides au départ, se sont vite pris au jeu. Les lycéens ont voulu en savoir plus sur la vocation de slameur de Marc-Alexandre, d'où lui était venu cette passion de l'écriture, sur ses racines africaines auxquelles il est viscéralement attaché ou encore, si ses parents avaient encouragé sa vocation et si ses enfants suivaient ses traces.

« C'est avec des étoiles dans les yeux que l'auteur nous a expliqué à quel point la beauté de la poésie l'accompagnait dans toute sa vie et toutes ses actions, que ce soit pour dénoncer le racisme et les injustices ordinaires, pour célébrer le retour à la vie d'Haïti où il se trouvait lors du tremblement de terre de 2010 ou tout simplement pour admirer un coucher de soleil. » explique Véronique Milardi.

Pour clore cet instant privilégié, les élèves ayant participé l'an passé à un concours de slam ont accepté de lire quelques-uns de leurs textes, d'autres ont lu certains de ses poèmes les ayant davantage marqués et enfin, tout le monde a slamé en chœur.

PARTAGER CETTE PAGE
  • Imprimer
  • Agrandir / Réduire

Cartographie DSDEN


DISPOSITIF VIGIPIRATE

Consignes de sécurité

Services en ligne