Toute l'actu

PARTAGER CETTE PAGE

Un arbre pour Ilan dans le cadre de la semaine d'éducation et d'actions contre le racisme et l'antisémitisme
Brève

Emmanuel Ethis, recteur de l'académie de Nice, chancelier des universités, s'est rendu le lundi 18 mars 2019 au collège André-Malraux de La Farlède dans le cadre de la semaine d'éducation et d'actions contre le racisme et l'antisémitisme pour la plantation d'un arbre à la mémoire d'Ilan Halimi.

Des élèves des lycées Beaussier de La Seyne-sur-Mer, Bonaparte et Rouvière de Toulon ont été récompensés pour leurs courts-métrages par le Premier ministre, Édouard Philippe lors de la remise du prix Ilan-Halimi à l'hôtel de Matignon le mardi 12 février 2019.

Le même jour, les arbres plantés à la mémoire d'Ilan Halimi à Sainte-Geneviève-des-Bois (Essonne) ont été sciés ! A leur retour, il a été proposé que le même arbre, un olivier, soit planté dans les 71 collèges du Var pour lutter contre le racisme et l'antisémitisme.

Cette plantation d'un arbre symbolique doit être envisagée comme une première pierre à une action plus large, réalisée dans une démarche pédagogique s'appuyant sur plusieurs enseignements, tels que l'histoire-géographie, l'éducation morale et civique, l'éducation musicale, les lettres et les arts plastiques.

Cette cérémonie a eu lieu en présence d'Emmanuel Cayron, directeur de cabinet de Monsieur le Préfet du Var, Valérie Rialland, conseillère départementale du Var, Anne-Laure Excoffon-Jolly, adjointe au maire de La Farlède, Pascale Boeglin-Rodier, directrice du Théâtre Le Liberté de Toulon, Maurice Niddam, Président du Consistoire israélite de la Côte d'Azur, représentant le Grand Rabbin de France, Olivier Millangue, Inspecteur d'académie du Var, Anaud Leclerc Inspecteur d'académie adjoint du Var, Agnès Desault, principale du collège André Malraux et Laurent Le Drezen, Marc Duran et Christian Gueguen, les chefs d'établissements des lycées Beaussier de La Seyne-sur-Mer, Bonaparte et Rouvière de Toulon.

Un arbre pour Ilan

Le recteur a félicité les élèves lauréats du prix Ilan Halimi "la qualité et la profondeur de votre projet de création de courts-métrages, en lien avec la scène nationale, "Le liberté" de Toulon ont été reconnues par le jury national",  en soulignant que "ouverte à la société, l'École n'est ni plus ni moins touchée que le monde dans lequel elle s'inscrit. Elle en est le parfait reflet. Un tel constat ne signifie nullement qu'il n'y a rien à faire. Au contraire, par son urgence, il nous invite à agir."

Il a conclu son discours en parlant d'Ilan Halimi à la mémoire duquel a été planté un arbre " en plantant cet arbre, c'est évidemment à Ilan que nous pensons. Mais aujourd'hui si nous sommes ainsi réunis, c'est qu'ensemble, collectivement, nous réaffirmons notre engagement pour lutter contre toutes les discriminations. Cet arbre est le premier d'une forêt que je souhaite profondément éducative".

Durant cet évenement, les films réalisés par les lycéens et primés ont été diffusés. Ils sont visibles ici.

A l'occasion de la plantation de cet arbre, un texte, écrit par Yaël, soeur d'Ilan Halimi a été lu par deux élèves de 3ème, Dorian Codogno et Clarie Gasquet.

Un arbre pour Ilan

Au nom de ma mère, ma sœur et moi-même nous souhaitons adresser quelques mots à l'occasion de cette semaine d'éducation et d'actions contre le racisme et l'antisémitisme :

Ilan signifie arbre en hébreu. L'arbre représente la vie et la transmission.

Nous savons qu'en plantant un arbre aujourd'hui, il nous survivra, ainsi qu'à nos enfants et à nos petits-enfants

De la même façon que l'on plante un arbre, on sait que l'on en récolte les fruits que plus tard, cela exige à la fois de la patience et du travail. Plus les racines sont profondes, plus les branches, les feuilles et les fruits peuvent se développer.

Cela passe principalement par une prise de conscience de la jeunesse et nous sommes touchés par cette initiative au sein même d'un établissement scolaire varois qui plus est, a été notre choix de cœur parmi ces beaux projets présentés à l'Hôtel de Matignon, le 12 février dernier et  récompensé par le prix Ilan Halimi.

Ce bel olivier planté en ce jour rappelle la mémoire d'Ilan afin de combattre la haine gratuite.

Merci pour Ilan,  merci pour vous.

Yael, soeur d'Ilan

Le projet Dignités des Courts-métrages en Liberté lauréat

Mardi 12 février 2019, s'est tenue à Matignon la remise du prix Ilan-Halimi, présidée par le Premier ministre, Édouard Philippe, en présence des ministres Franck Riester, Marlène Schiappa et Gabriel Attal. Ce prix récompense plusieurs initiatives collectives de jeunes qui contribuent à faire reculer les préjugés racistes et antisémites dans la société.

 

Des élèves des lycées Beaussier de La Seyne-sur-Mer, Bonaparte et Rouvière de Toulon avaient participé à la réalisation d'une série de courts-métrages « Courts-métrages en Liberté » abordant la question de la Dignité et la lutte contre le racisme et l'antisémitisme et ont été primés.

Lire l'article consacré à la remise de prix

Semaine d'éducation et d'actions contre le racisme et l'antisémitisme

Du 18 au 24 mars 2019, la Semaine d'éducation et d'actions contre le racisme et l'antisémitisme valorise les engagements de l'ensemble des institutions et de leurs partenaires en faveur des valeurs de liberté, d'égalité et de fraternité.


Le 21 mars a été proclamé "Journée internationale pour l'élimination de la discrimination raciale" en 1966 par l'Assemblée générale des Nations Unies. Faire acquérir à tous les élèves le respect de l'égale dignité des êtres humains, de la liberté de conscience et de la laïcité est une mission de l'École. Il apparaît nécessaire de donner une impulsion nationale forte aux actions éducatives menées dans le champ de la prévention du racisme et de l'antisémitisme, de la défense et de la promotion des Droits de l'Homme et des principes fondamentaux de la République.

La Semaine d'éducation contre le racisme et l'antisémitisme se déroule du 18 au 24 mars 2019. Elle associe l'ensemble de la communauté éducative et pédagogique, dont les parents d'élèves et les personnels des établissements scolaires, les organisations étudiantes et lycéennes, ainsi que les associations complémentaires de l'éducation, en particuliers qui concourent à la lutte contre les discriminations, la xénophobie, le racisme et l'antisémitisme.

Cette semaine organisée en partenariat avec la Délégation Interministérielle de Lutte Contre le Racisme et l'Antisémitisme constitue un grand temps fédérateur visant à promouvoir les valeurs et les principes fondamentaux de la République. Son objectif est de sensibiliser les élèves des écoles, collèges et lycées, à la prévention du racisme, de l'antisémitisme et de toutes les formes de discriminations. Les manifestations qu'elle favorise concourent à faire acquérir par tous les élèves le respect de l'égale dignité des êtres humains, quelles que soient leurs origines, leur condition, leurs convictions

Les projets pédagogiques menés au cours de l'année scolaire et proposées concernent : 

  • l'éducation à la lutte contre les préjugés et les stéréotypes
  • la prévention contre les dérives du conspirationnisme et des théories du complot
  • la reconnaissance de la richesse de la diversité humaine et culturelle
  • la tolérance et l'enrichissement mutuel
  • l'encouragement à l'esprit critique et la résistance face à l'injustice
  • l'action dans la durée pour faire évoluer les mentalités et instaurer une société plus frater
PARTAGER CETTE PAGE
  • Imprimer
  • Agrandir / Réduire

Cartographie DSDEN


DISPOSITIF VIGIPIRATE

Consignes de sécurité

Services en ligne