Toute l'actu

PARTAGER CETTE PAGE

Les assises du centenaire de la Première Guerre mondiale pour clôturer le cycle mémoriel
En direct des écoles, collèges, lycées,...

Le cycle mémoriel commencé en 2014, s'est clôturé le 15 mai 2019 lors des assises du centenaire de la Première Guerre mondiale au lycée Auguste Renoir de Cagnes-sur-Mer. Cette journée a été l'occasion de valoriser des projets pédagogiques menés dans les Alpes-Maritimes et le Var depuis 4 ans et labellisés par la Mission du Centenaire.

Les assises du centenaire de la Première Guerre mondiale de l'académie de Nice se sont tenues le 15 mai 2019 au lycée Auguste Renoir de Cagnes-sur-Mer présidées par Jean-Marc Noaille, inspecteur d'académie, inspecteur pédagogique régional (IA-IPR) d'histoire-géographie et référent académique « Mémoire et citoyenneté ».

Ces assises qui rassemblaient une soixantaine d'élèves, professeurs et chefs d'établissement ont permis de présenter et de valoriser les projets pédagogiques labellisés les plus emblématiques s'étant déroulés dans l'académie de 2014 à 2019.

Alexandre Lafon, conseiller national pour l'action pédagogique de la Mission Centenaire a tiré le bilan de quatre années de mobilisation pédagogique et citoyenne tandis que Laurence Patti, déléguée académique à l'éducation artistique et à l'action culturelle (Daac) a souligné « le caractère vivant, sensible, et particulièrement dynamique de la commémoration du Centenaire dans notre académie ».

Le capitaine de vaisseau Janci, représentant le vice-amiral d'Escadre Leulier de la Faverie du Ché, Préfet maritime Méditerranée, a aussi pris la parole pour affirmer l'excellence du partenariat noué entre la Marine nationale et l'Éducation nationale autour de la problématique du Centenaire.

Ensuite l'accent a été mis sur quatre grandes thématiques :

  • La problématique des retours de guerre matérialisée par l'intervention d'Anthony Guyon, professeur agrégé et docteur en histoire.
  • La place de la Marine nationale dans la Grande Guerre
  • La richesse du patrimoine mémoriel local
  • Le caractère international et transfrontalier de la commémoration du Centenaire de la Première Guerre mondiale dans l'académie de Nice

Les projets mis à l'honneur

  •  « Revisiter la Conférence de Paris et les Traités de Paix : entre compromis et frustrations, des artisans d'une paix précaire », du Centre International de Valbonne

Environ 120 élèves de 4 classes de 1ère (2 classes de section internationale, 1 classe de section française et 1 classe d'ESABAC) avec une dizaine de professeurs se sont intéressés aux différents pays acteurs et/ou sujets de la conférence de Paris de 1919 : quels enjeux ont présidé aux débats? Comment se sont déroulés ceux-ci? Quelles cartes de l'Europe et du monde en sont nées? Quels impacts sur la naissance des régimes autoritaires de l'entre-deux-guerres?

Pour cela, ils ont enregistré et diffusé sur les ondes de Clin d'Œil FM une série radiophonique de plusieurs épisodes de 15 minutes, relatant les grands enjeux et thématiques de la conférence de la paix. En parallèle, ils ont écrit une pièce de théâtre reconstituant la conférence de Paris en mettant en scène les discussions du Conseil des quatre (Big Four). Cette pièce a été jouée dans l'établissement et filmée par des professionnels de la prise de son et d'image.

  • « Le drame du cuirassé Gambetta », projet inter-degré de l'école Pont de Suve, le collège Maurice Genevoix et le lycée Bonaparte de Toulon

Les élèves toulonnais ont travaillé par groupes sur des thématiques différentes : Dixmude, Biographies de marins varois disparus au cours de la Grande Guerre (Amiral Sénès), Cuirassé Gambetta et le Mémorial de Sta Maria di Leuca, sujet plus global sur la force maritime et sous-marine de la France déployée pendant la Grande Guerre, ou plus coloré géopolitique sur l'engagement sur mer et sous la mer de la France dans cette guerre. La production finale a été une exposition ainsi qu'une présentation devant les marins à bord du Dixmude lors d'une cérémonie à bord.

  • Vidéo support du Ciné-concert proposé par la Musique des Equipages de la Flotte de Toulon

« Paroles de Caucade », un projet sur la totalité du cycle mémoriel, mené par le lycée Parc Impérial de Nice

  • « Un monument aux morts virtuel », le numérique au service des commémorations, un projet du collège Gérard Philippe de Cannes

Après avoir réalisé, l'an passé, le monument aux morts virtuel de la ville de Cannes, une dizaine d'élèves volontaires de classes de 3ème avec deux professeurs ont travaillé cette année sur le livre d'or des Cannois « Morts pour la France ». Un « arbre du centenaire » a été également inauguré à proximité du collège.

  • « Le mythe du XVème corps et sa place dans la mémoire collective niçoise », la mémoire locale d'un projet du collège Henri Matisse de Nice

54 élèves de 3ème avec 3 professeurs ont travaillé sur la place du XVème Corps dans la mémoire collective niçoise, de la légende noire à la réhabilitation. Après aux archives départementales et sur le monument aux morts de la ville de Nice, les élèves ont exposé leurs recherches sur des panneaux et dans un livre numérique.

  • « Le cross du poilu », projet interdisciplinaire du collège de la Fontonne d'Antibes

260 élèves de 3ème de 8 collèges et 2 lycéens du district Antibes Juan-les-Pins ont participé à une journée course à pide et devoir de mémoire (lecture d'une lettre de poilu antibois par 2 élèves, dépôt de gerbes au pied du poilu par les 3 premiers de chaque course et chant de l'hymne nationale par tous les élèves).

  • « Les petits artistes de la mémoire », déclinaison dans le premier degré du projet national proposé par l'ONAC-VG et l'Éducation nationale
  • « Mémoires, Traces, Empreintes 1914-1918 », projet liant mémoire et création artistique du lycée Dumont d'Urville de Toulon avec 180 lycéens et 15 professeurs qui ont travaillé sur la réalisation d'un spectacle de 2h30 à l'Opéra de Toulon
  • « 1914-2014 : Il y a 100 ans, la Grande Guerre, regards croisés d'élèves en Europe », projet mené par 350 élèves et 24 ambassadeurs du collège Fersen d'Antibes
  • « La mémoire de la guerre à travers l'expression artistique des intellectuels italiens », projet mené par le lycée Henri Matisse à Vence

Deux classes de 1ère, 1e L (29 élèves) et 1e STD2A (30 élèves, avec 5 professeurs ont découvert un lieu emblématique de la Grande Guerre : le site mémorial de Verdun. Les lycéens ont été également des passeurs de mémoire auprès des écoles primaires de Vence lors de quatre rencontres. Une des productions finales a été la réalisation d'une peinture d'Histoire en s'inspirant de la tapisserie de Bayeux.


Le site « Mémoires des territoires, territoires de mémoire www.memoiresdesterritoires.fr a fait l'écho des présentations pédagogiques et interventions effectuées durant le colloque.

En savoir plus
PARTAGER CETTE PAGE
  • Imprimer
  • Agrandir / Réduire

Cartographie DSDEN


DISPOSITIF VIGIPIRATE

Consignes de sécurité

Services en ligne