En direct des écoles, collèges, lycées de l'académie

PARTAGER CETTE PAGE

Matern'athlon, 850 élèves de maternelles dans une rencontre sportive
En direct des écoles, collèges, lycées,...

Les 29 et 30 avril 2019, 540 élèves et enseignants des classes de petite, moyenne et grande section de Saint-Raphaël (l'Aspé, Léon Isnard, La Lauve et Valescure), de Puget-sur-Argens (Alphonse Daudet) , du Muy (La Peyroua) et de Fréjus (Caïs et Valescure) accompagnés d'une centaine de parents, ont investi le Stade Galliéni de Fréjus pour la troisième édition du Matern'athlon. Ils étaient 290 pour la rencontre organisée au Muy, venant des écoles de la Perouyas et du Micocoulier.

A Fréjus comme au Muy, les maternelles ont mis en mouvement leur corps tout autant que leurs méninges. En effet, le Matern'athlon piloté par des conseillers pédagogiques a touché pas moins de 3 circonscriptions (Le Muy, Fréjus/Saint-Raphaël et Saint-Paul-en-Forêt). Ce sont 840 maternelles qui  ont été mobilisées par ce projet tout au long de l'année et qui ont finalisé leur travail par des rencontres inter-classes et inter-écoles autour de jeux athlétiques.

Le principe du Matern'athlon est simple : chaque enseignant fait vivre à sa classe un cycle de jeux athlétiques puis en choisit un et fabrique avec ses élèves un support (vidéo, affiche, dessin, livret, stop motion ...) afin d'expliquer aux autres classes le matériel nécessaire, l'organisation et les règles du jeu. Ce support est ensuite transmis aux autres classes afin qu'elles le décryptent et s'entrainent pour la rencontre finale.

Véritable projet interdisciplinaire, le Matern'athlon permet un travail en EPS où le langage est utilisé dans toutes ses dimensions, il est un outil au service des apprentissages moteurs. Ce projet permet également de développer des valeurs de partage, d'entraide, de favoriser l'autonomie et le plaisir de s'engager physiquement dans des actions.

Les compétences liées aux activités athlétiques avaient été travaillées en amont dans le cadre d'un projet de langage étroitement lié à ce MATERN'ATHLON. Les élèves ont ainsi pu développer leurs compétences langagières en communiquant et échangeant autour des règles de jeux.  La maîtrise de la langue orale reste en effet au cœur des apprentissages à la maternelle. Un tel projet permet aux élèves de comprendre la nécessité d'utiliser un vocabulaire spécifique lié à l'activité, de formuler des phrases correctes qui détaillent les actions dans un ordre précis. Ils prennent tout autant plaisir à fabriquer leur propre support qu'à décrypter ceux de leurs camarades. Le langage est également un levier de progression pour l'EPS puisqu'il permet de mieux comprendre et donc de mieux réussir en mettant en mots ses actions, ses réussites, ses échecs, ses émotions, ... .

Ces projets ne peuvent voir le jour que grâce à l'implication des enseignants mais aussi des partenaires très engagés de l'école que sont l'Union sportive de l'enseignement du 1er degré, l'Association générale des enseignants de maternelle, les communes (ici le Muy et Fréjus) ainsi que les parents sans qui les rencontres ne pourraient avoir lieu.

 

 

PARTAGER CETTE PAGE
  • Imprimer
  • Agrandir / Réduire

Cartographie DSDEN


DISPOSITIF VIGIPIRATE

Consignes de sécurité

Services en ligne