Dispositif national d'écoute et de soutien psychologique
pour tous les personnels de l'Education nationale

0 805 500 005

Numéro d’appel  joignable 24h/24 , 7 jours/ 7 

Dispositif mis à disposition de tous les personnels pour une écoute individuelle et anonyme, dans le cadre du  dispositif des Espaces d’accueil et d’écoute, mis en place par la MGEN en partenariat avec le ministère de l'Education nationale, de la Jeunesse et des Sports.

Toute l'actu

PARTAGER CETTE PAGE

L'homme au masque de fer n'a plus de secret pour les élèves cannois
Education artistique et culturelle

311 élèves cannois, de la 6ème au BTS, s'associent à l'exposition municipale « Le Masque de fer, un secret d'État » au Fort Royal de l'Ile Sainte-Marguerite. Les élèves ont participé à la conception de l'exposition consacrée à ce personnage mythique qui a lieu du 15 juin au 26 octobre 2019.


Dans le cadre du dispositif « 100% EAC à Cannes » qui vise la réalisation du parcours d'éducation artistique et culturelle (EAC), la délégation académique à l'éducation (DAAC), le musée de la mer, les archives municipales et le Conseil Départemental des Alpes-Maritimes se sont associés pour proposer aux établissements scolaires de la ville de collaborer à une manifestation culturelle liée à l'identité du Masque de Fer.

311 élèves, de la 6ème au BTS, ont ainsi participé à la conception d'une exposition consacrée à ce personnage mythique.

L'homme au masque de fer est l'un des prisonniers les plus fameux de l'histoire française avec de nombreuses légendes autour de lui. Les historiens ont procédé à de nombreuses recherches et ont formulé différentes hypothèses, mais son identité reste toujours un mystère. Si la ville de Cannes est particulièrement concernée par ce mystère, c'est que son fort insulaire est la seule des quatre prisons ayant « accueilli » cet inconnu pendant 34 ans à avoir échappé à la destruction.


S'emparer du mythe pour en proposer une vision particulière

C'est donc par un projet de grande envergure qu'a été associée une dizaine de classes issues de neuf établissements cannois. Grâce à la coopération des acteurs culturels du territoire, les élèves de quatre collèges (Les Vallergues, Les Mûriers, Stanislas, l'École supérieure de danse de Cannes (ESDC)), de trois lycées professionnels (Alfred Hutinel, Les Fauvettes, Les Côteaux), d'un lycée général et technologique (Jules Ferry) et un groupe d'étudiants en BTS audiovisuel (lycée Carnot) se sont emparés du mythe pour en proposer une vision particulière.



Chaque classe a bénéficié de la visite des cellules par une médiatrice et/ou le directeur-adjoint, a pu travailler à partir de documents archivistiques, dont certains n'ayant pas encore fait l'objet d'analyse scientifique.

Chaque classe, en fonction de son profil, a conduit son projet pédagogique interdisciplinaire :

  • Les élèves de 6ème du collège privé Stanislas ont élaboré un livre d'artiste, en forme de masque, recélant des poèmes sur le personnage.
  • Les élèves de 5ème de l'ESDC ont conçu un outil de médiation scolaire sous la forme d'un jeu de cartes des 7 familles pour appréhender l'énigme.
  • Les élèves de 4ème du collège Les Vallergues ont réalisé une carte mentale qui fait le point sur les hypothèses identitaires.
  • Les élèves de 4ème du collège Les Mûriers ont modélisé la cellule et en ont fait un espace vidéo à la façon de Minecraft.
  • Les élèves du lycée Hutinel ont créé de très nombreux masques fidèles à l'iconographie traditionnelle ou selon leur imaginaire, en métal ou dans divers matériaux.
  • Les élèves du lycée Les Côteaux ont imaginé des masques de tissus.
  • Les élèves du lycée Les Fauvettes ont écrit des calligrammes sur le thème de l'enfermement sur les supports qui auraient pu être à disposition du détenu.
  • Les élèves de 2nde du lycée Jules Ferry ont réalisé deux panneaux explicitant l'art paléographique à mettre en œuvre pour lire les documents d'époque et la visée polémique des auteurs qui s'emparent de ce thème. Les élèves de terminale ont utilisé l'impression en 3D pour concevoir des masques.
  • Les élèves de BTS du lycée Jules Ferry ont imaginé le journal intime du personnage et l'ont mis en voix.




« Découvrir un des aspects historiques de leur territoire et de se l'approprier de façon originale et valorisante »

De nombreuses productions ont été pleinement intégrées à l'exposition municipale et font l'objet d'une belle présentation et d'une vraie mise en scène. Lors du vernissage, les élèves et professeurs présents ont exprimé leur fierté.


« Le résultat est remarquable, le projet a montré qu'il est possible de fédérer des classes de divers niveaux et de filières différentes autour d'un but culturel commun. La culture devient donc facteur de cohésion sociale et porteuse d'une véritable synergie. En effet, cette action a permis aux élèves de découvrir un des aspects historiques de leur territoire et de se l'approprier de façon originale et valorisante, mus par le désir d'être à la hauteur du défi collectif. » expliquent Angèle Carpentier, conseillère DAAC et coordinatrice académique mémoire et patrimoine et Marieke Olivieri, chargée de mission DAAC.

Le projet se poursuivra l'année scolaire prochaine, le vendredi 20 septembre 2019, lors d'une pré-journée scolaire du patrimoine, les élèves deviendront les médiateurs de leurs œuvres pour présenter l'exposition à des classes de 3ème. Celles-ci seront ainsi plongées au cœur de l'énigme historique grâce à leurs pairs et découvriront aussi la variété des profils scolaires pour traiter d'un même sujet ; un focus sur l'orientation recensant les diverses filières ayant contribué au projet sera proposé.

Cette action qui a uni tous les acteurs culturels et institutionnels du territoire, tous les types d'établissements scolaires (privé et public, de tous niveaux et de diverses filières) illustre les atouts de la collaboration.



En savoir plus
A regarder

La vidéo des coulisses de l'exposition par CannesWebTV

PARTAGER CETTE PAGE
  • Imprimer
  • Agrandir / Réduire

Cartographie DSDEN


URGENCE ATTENTAT

DISPOSITIF VIGIPIRATE

Consignes de sécurité

Services en ligne