Toute l'actu

PARTAGER CETTE PAGE

Le projet " Salut aux petites mains de la Victorine " de la SEGPA du collège Jean-Henri Fabre de Nice
En direct des écoles, collèges, lycées,...

A l'origine, il y a la découverte dans l'une des tours de Las Planas de la collection cinématographique d'un personnage exceptionnel : Dimitri Batritchevitch. Technicien passionné de cinéma, cet ancien employé des studios n'a eu de cesse d'en filmer les coulisses. Ses héritiers, en possession de films inédits, ont accepté de mettre ses archives à la disposition du collège Jean-Henri Fabre de Nice, en échange de la valorisation du travail de leurs pairs.

Cette action, qui a débuté en décembre 2018, balaye plusieurs sujets tels que :

  • Le sentiment d'appartenance à un quartier, à une ville alors que l'on est souvent un enfant d'ailleurs
  • Les relations intergénérationnelles
  • L'appropriation d'un patrimoine culturel
  • La découverte de métiers spécifiques au cinéma

Elle fait suite à un travail de 3 ans sur le patrimoine de la ville intitulé : Vivre ma ville, à travers lequel les élèves de Segpa ont découvert la culture niçoise et ses spécificités.

Un autre regard sur la ville

Vivre ma ville, c'est aussi l'occasion de porter un autre regard sur le secteur nord de la ville. Ainsi, par la mise en place de rencontres intergénérationnelles, le quartier a été presenté au-travers de récits et de points de vue changeant radicalement les aprioris et les images négatives qu'il suscite habituellement.

L'anniversaire des 100 ans des studios de la Victorine était une opportunité rêvée pour proposer aux élèves un travail de recherche avec comme finalité la construction et la présentation d'une exposition ainsi que d'un court-métrage à partir de cet événement.

Des professionnels ont participé au projet, tout comme l'Association Prise 2 dont l'une des vocations est d'organiser des événements cinématographiques à vertu patrimoniale et à rayonnement régional. Par ailleurs, le projet a été enrichi de créations musicales originales composées par l'artiste Cyro Torres et d'un partenariat avec le centre culturel : le Forum Nice-nord.

Des films inédits, la participation de professionnels du monde artistique, une équipe d'enseignants (professeurs stagiaires, PLP et professeurs de lycée et collège confondus) et d'élèves motivés ainsi qu'un partenariat avec le Forum Nice-Nord. Tous les ingrédients étaient réunis pour la création d'un projet de grande ampleur.

Vernissage de l'exposition

Le 16 décembre 2019, plus de 300 personnes étaient réunies au Forum Nice Nord pour assister au vernissage de notre exposition qui se tiendra jusqu'au 31 janvier 2020.

Pour l'occasion, ce lieu bien connu des niçois pour la qualité de sa programmation, s'est transformé en musée du cinéma.

En ouverture de l'exposition, nous avons projeté dans la salle de spectacle du Forum Nice-nord, le clip de la chanson :
Attention, les enfants regardent ! (Écrite par les élèves de 4e SEGPA à partir de titres de films tournés à la Victorine)

Des objets et matériels des grandes heures de la Victorine y ont été présentés et cohabitent dans cette exposition avec des images d'archives souvent inédites et d'autres projections dont notre docu-fiction, annoncé dans les Cahiers du cinéma de septembre 2019 : Gustave, une histoire de cinéma.

PARTAGER CETTE PAGE
  • Imprimer
  • Agrandir / Réduire

Cartographie DSDEN


DISPOSITIF VIGIPIRATE

Consignes de sécurité

Services en ligne