Un dispositif national d'écoute et de soutien psychologique pour tous les personnels de l'Education nationale

0 805 500 005

Numéro d’appel  joignable 24h/24 , 7 jours/ 7 

Dispositif mis à disposition de tous les personnels pour une écoute individuelle et anonyme, dans le cadre du  dispositif des Espaces d’accueil et d’écoute, mis en place par la MGEN en partenariat avec le ministère de l'Education nationale, de la Jeunesse et des Sports.

Toute l'actu

PARTAGER CETTE PAGE

Déplacement de Sarah El Haïry dans l'académie de Nice
En direct des écoles, collèges, lycées,...

Sarah El Haïry, secrétaire d’État chargée de la Jeunesse et de l’Engagement auprès du ministre de l'Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports, est dans le Var à l'occasion de la semaine de l'engagement pour des rencontres et débats avec les élèves de l'académie de Nice.

Déplacement de Sarah El Haïry dans l'académie de Nice

Sarah El Haïry, secrétaire d’État chargée de la Jeunesse et de l’Engagement auprès du ministre de l'Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports, est dans le Var ce jeudi 1er octobre 2020.

Débat avec les lycéens du lycée polyvalent du Val d'Argens au Muy

La ministre a visité le lycée polyvalent du Val d'Argens au Muy où, dans le cadre des semaines de l’engagement, elle a débattu avec des lycéens sur les thèmes de la République et la Citoyenneté.

Les semaines de l'engagement : engagez-vous pour faire vivre votre collège et votre lycée !

En 2020, les semaines de l'engagement se déroulent du 14 septembre au 3 octobre. À cette occasion, les collégiens et les lycéens sont sensibilisés à l'engagement sous toutes ses formes dans et hors l'établissement. Les semaines de l'engagement précèdent la semaine de la démocratie scolaire.

Consultez education.gouv.fr

A la rencontre des jeunes bénéficiaires du Bureau Jeunesse de Roquebrune/Argens et de leurs conseillers spécialisés

Sarah El Haïry, a poursuivi son déplacement dans le Var à la rencontre les jeunes bénéficiaires du Bureau Jeunesse de Roquebrune/Argens et des conseillers spécialisés qui accompagnent leurs démarches.

Le Bureau Information Jeunesse de la ville de Roquebrune-surArgens, soutient tout au long de l'année des jeunes en les informant et en les accompagnant sur des sujets comme la formation, la création d'une association, l'emploi, la santé, etc. Les conseillers jeunesse du Bureau présenteront à la ministre leurs missions.

Echange avec les élèves de l’École d’artillerie de Draguignan.

La ministre a terminé son déplacement dans l'académie de Nice par une rencontre à l’École d’artillerie de Draguignan.

Elle a échangé avec des élèves ayant bénéficié du « dispositif relais » prévu par l’école et qui accueille des élèves en voie de déscolarisation et de désocialisation. L'objectif de ces dispositifs est de réinsérer les jeunes dans un parcours de droit commun et de favoriser la maîtrise du socle ainsi que l'appropriation des règles de la vie sociale et scolaire.

Sarah El Haïry a échangé ensuite avec des élèves et anciens élèves de la classe de défense et sécurité globale.

Ce projet pédagogique est mené à l’initiative d’un établissement scolaire, en partenariat avec une unité militaire marraine. Il consiste en des temps de rencontres et d’échanges entre les élèves et les militaires, répartis tout au long de l’année.

La classe du collège de Figanières, de l’École d’artillerie, a récemment reçu un prix d’Excellence par le ministère des Armées.

Présentation du dispositif relais dans le département du Var

Les dispositifs relais (classes et ateliers) permettent un accueil temporaire adapté des collégiens en risque de marginalisation scolaire (manquements graves et répétés au règlement intérieur, absentéisme chronique non justifié, démotivation profonde dans les apprentissages) et pour lesquels toutes les possibilités de prise en charge prévues au sein des établissements n’ont pas abouti. L’objectif des dispositifs relais est de réinsérer les jeunes dans un parcours de droit commun et de favoriser la maitrise du socle ainsi que l’appropriation des règles de la vie scolaire et sociale.

Dans le Var, 6 dispositifs (4 classes et 2 ateliers) accueillent des élèves en petits effectifs d’octobre à juin pour des sessions de 7 semaines. Ils mettent en place une pédagogie individualisée au travers d’activités d’enseignement et proposent des activités éducatives de groupe nécessaires à la resocialisation en s’appuyant sur des partenariats institutionnels (PJJ/ Défense) et associatifs (ligue de l’enseignement-FOL du Var pour les ateliers et diverses associations éducatives de proximité pour l’ensemble des dispositifs). 

L’admission dans ces dispositifs avant chaque session relève d’une procédure harmonisée sur l’ensemble du territoire : des commissions de bassins étudient les demandes d’intégration qui sont validées ensuite en commission départementale.

 En 2019-20, malgré la période d’interruption due à la crise sanitaire, 161 parcours d’élèves ont pu être mis en place pour 139 élèves accueillis. Le passage en dispositif relais a un impact positif sur le comportement des 2/3 des élèves qui l’ont fréquenté et 60% d’entre eux ont progressé dans l’acquisition des compétences 1 à 5 du socle.

La classe relais du bassin d’éducation et de formation de Draguignan

Ce dispositif est implanté depuis 2011 au sein des Ecoles Militaires de Draguignan dans le cadre d’une convention établie entre le ministère de la Défense et celui de l’Education Nationale. Ce partenariat, à la fois fonctionnel et humain, permet au dispositif d’être hébergé dans une structure qui impose un cadre strict de par sa nature et rend possible la mise en place d’activités sportives quotidiennes encadrées par des moniteurs militaires qui mettent l’accent sur la notion de dépassement de soi et de rigueur.

18 élèves, provenant de 7 collèges sur les 9 du bassin, ont été accueillis sur la classe relais de Draguignan l’an passé, pour 20 parcours traités (13% des effectifs du département). L’intervention d’ une équipe élargie (enseignants/ éducateurs/ personnels de santé/ animateurs) permet la prise en charge de ces élèves dans leur globalité de futur citoyen.

La classe de défense et de sécurité globale (CDSG) du collège Jean Cavailles de Figanières

Les classes défense et de sécurité globale (CDSG) s’inscrivent dans le Trinôme académique régit par le protocole de mai 2016 qui vise à développer les liens entre la jeunesse, la défense et la sécurité nationale.

Une CDSG est une classe de collège ou de lycée (le plus souvent de niveau troisième) qui a signé une convention de partenariat avec une unité militaire.

Objectifs visés :

  • Développer les valeurs communes liées à la citoyenneté
  • Découvrir un milieu professionnel, les missions des armées, de l’unité en particulier.
  • Faire un travail de mémoire en donnant du sens aux commémorations patriotiques
La CDSG du collège Jean Cavaillès

La CDSG du collège Jean Cavaillès de Figanières a été créée à l’initiative de Madame Ly Pham, professeure d’histoire-géo et réserviste dans la gendarmerie.

Il existe un partenariat dynamique avec la compagnie de sapeurs-pompiers du premier régiment de chasseurs d’Afrique (RCA).

Divers projets y sont conduits : Création de contenus par les élèves sur la plate-forme Moodle , visible de tout le collège (compte-rendu de visites au premier RCA, au cimetière américain de Draguignan)

Cette CDSG comporte deux volets :

  • Découverte de l’unité partenaire (ses traditions ses missions)
  • Travail de mémoire en lien avec la deuxième guerre mondiale (programme de troisième)

Les élèves ont participé au prix du gouverneur (Prix d’excellence 2020).

PARTAGER CETTE PAGE
  • Imprimer
  • Agrandir / Réduire

Cartographie DSDEN


DISPOSITIF VIGIPIRATE

Consignes de sécurité

Services en ligne