La lutte contre le décrochage scolaire

PARTAGER CETTE PAGE

Les actions académiques

Les actions académiques ont pour vocation de redonner goût aux apprentissages et de construire un projet professionnel.

Semaine de la persévérance scolaire dans l'académie de Nice

Vaincre le décrochage scolaire, garantir une égalité des chances pour tous, faire en sorte que chaque jeune puisse construire son avenir professionnel et personnel sont des priorités nationales et académiques.

La 2ème semaine de la persévérance scolaire dans l'académie de Nice constitue un temps fort dans l'année permettant de mobiliser la communauté éducative en faveur des jeunes et de leur réussite, de valoriser l'engagement des équipes pédagogiques et éducatives et de leurs partenaires au service de la réussite de tous les élèves des Alpes-Maritimes et du Var. Cette semaine, du 23 au 27 janvier 2017, a pour objectifs de valoriser les projets et les personnels qui s'impliquent dans ces actions au quotidien et de montrer que la persévérance scolaire est un enjeu de tous les les jours.

Retour sur la première semaine de la persévérance scolaire dans l'académie de Nice

120 actions innovantes en établissements scolaires

Plus de 120 actions innovantes, soutenues par la cellule académique en recherche développement, innovation, expérimentation (Cardie), sont menées cette année en établissements scolaires ou en réseau d'établissements, soit en prévenant les difficultés scolaires qui génèrent la rupture, soit en accompagnant la persévérance scolaire ou le retour à la scolarité. De nouveaux projets autour du numérique et des nouvelles formes de communication vont impliquer cette année des élèves sur Toulon dans les collèges La Marquisanne et Voltaire et au lycée Bonaparte avec des étudiants de l'Université de Toulon et des professionnels de start-up.

D'autres expérimentations s'engagent afin de proposer à tous les élèves de l'école au lycée une acquisition plus active donc plus facile de la culture et de la langue de la réussite scolaire. C'est le cas notamment des lycées Jules Ferry de Cannes, René Goscinny de Drap, Dumont d'Urville et Cisson de Toulon, des collèges le Pré des Roures au Rouret, Marcel Rivière de Hyères, Henri Wallon de La Seyne-sur-Mer ou Jacques-Yves Cousteau de La Garde.
Des actions innovantes de suivi et de prise en charge des élèves décrocheurs se poursuivent notamment au lycée Raynouard de Brignoles avec les Parcours Aménagés de Formation Initiale ou au lycée Bonaparte de Toulon dans le cadre de la structure du lycée des Possibles pour les élèves souhaitant raccrocher.

Convention de vie lycéenne et apprentie (CVLA)

Les conventions de vie lycéenne et apprentie ont pour objectif d'offrir aux jeunes la possibilité de s’engager et de développer des projets avec leurs professeurs ou formateurs, les acteurs de la vie locale et avec les agents régionaux des lycées volontaires sur des thèmes tels que la santé, le développement soutenable, l’accès à la culture, la découverte du monde professionnel, l’engagement citoyen, la coopération décentralisée, le mieux manger au lycée et au CFA.

En savoir plus

 

Des solutions pour « raccrocher » les décrochés

Reviens te former est un dispositif de retour en formation à destination des jeunes qui ont quitté le système scolaire sans qualification.

Pour faciliter l'accès des jeunes à ce droit, l'inscription au baccalauréat pour les élèves bénéficiant du droit au retour en formation est organisée jusqu'au 30 avril 2017. Le cadre réglementaire favorisant le retour et le maintien en formation initiale a évolué pour favoriser l'obtention d'une qualification à l'issue d'un parcours de formation.

Consultez reviensteformer.gouv.fr

Par ailleurs, des groupes de prévention mènent leurs actions en cohérence avec les réseaux Formation Qualification Emploi (FoQualE) qui rassemblent dans le périmètre des bassins de formation les établissements et dispositifs relevant de l'éducation nationale susceptibles d'accueillir les jeunes décrocheurs. Ils proposent des solutions en formation initiale sur place vacante ou dans des structures dédiées.

Des actions novatrices de remédiation de la MLDS

La mission de lutte contre le décrochage scolaire (MLDS) a enrichi son offre d'actions de remédiation, avec des parcours individualisés et des projets pédagogiques adaptés à l'évolution des publics accueillis. Des jeunes de 15-16 ans déscolarisés ou en voie de déscolarisation bénéficient de nombreux autres projets menés par la MLDS de l'académie de Nice avec l'aide des professeurs et des partenaires associatifs. 

La mission de lutte contre le décrochage scolaire (MLDS) dans l'académie de Nice.

Des structures innovantes de raccrochage

Le dispositif MOREA (MOdule de REpréparation à l'Examen) est proposé dans les lycées professionnels Magnan de Nice, Paul Langevin de La Seyne-sur-Mer et au Léon Blum de Draguignan. Les élèves, qui n'ont pas obtenu leur baccalauréat professionnel tertiaire ou industriel, peuvent « repréparer » leur diplôme selon une organisation pédagogique alternée : temps scolaire, activités extra scolaires, service civique, emploi.... 

Le dispositif ADMIS (Accompagnement vers le Diplôme par des Modules Individualisés et par la Sophrologie) est proposé au lycée professionnel Les Palmiers de Nice en lien avec la MLDS. Cette action consiste à proposer un parcours de formation individualisée à des jeunes ayant échoué à leur examen à l'issue de l'année scolaire ou ayant arrêté leur scolarité sans avoir obtenu leur diplôme et souhaitant reprendre une formation. La MLDS assure la coordination entre tous les acteurs (formateurs et formés). Des modules de sophrologie viennent renforcer le travail préparatoire à l’examen en remettant ces élèves en situation de réussite.

Avec les micro-lycées des lycées Pierre et Marie Curie de Menton et Langevin de la Seyne-sur-Mer, et le lycée du soir du Parc Impérial de Nice, l’académie propose déjà trois structures innovantes de raccrochage pour les lycéens qui sont préparés à un baccalauréat général ou technologique. Le lycée Bonaparte de Toulon a ouvert à la rentrée 2014, le « lycée des possibles », pour les jeunes de moins de 26 ans, ayant suivi une classe de 1ère générale et déscolarisés et très motivés pour reprendre des études avec pour objectif la préparation d’un bac ES ou L.

La collaboration active avec la recherche : ADHERE

L’académie de Nice s’est engagée depuis la rentrée 2014 dans une collaboration active avec la recherche universitaire. ADHERE (Action contre le décrochage et le Harcèlement : Education et régulation par l’environnement) est un dispositif qui permet de prévenir, dès l’entrée au collège, le désengagement scolaire par un repérage précoce des élèves à risques, qui seront pris en charge par des enseignants volontaires et formés, dits accompagnants. L’adhésion des parents est requise.

Le principal objectif de ce programme d’intervention à plusieurs dimensions est de développer l’engagement et la persévérance scolaire

L’ensemble de la démarche repose sur une collaboration forte avec le milieu universitaire et un pilotage continu de l’action engagée, proposant un soutien régulier aux agents chargés de le mettre en œuvre.

PARTAGER CETTE PAGE
  • Imprimer
  • Agrandir / Réduire

Cartographie DSDEN

Services en ligne