Accompagnement éducatif

PARTAGER CETTE PAGE

La scolarisation des élèves allophones nouvellement arrivés et des enfants issus de familles itinérantes et de voyageurs

La loi de refondation de l’École de la République réaffirme sans ambiguïté la nécessité de promouvoir une école inclusive pour tous les élèves à besoins éducatifs particuliers.  L'éducation nationale œuvre à la scolarisation des élèves allophones nouvellement arrivés (EANA) et des enfants issus de familles itinérantes et de voyageurs (EFIV), conformément à l'article L.111-1 du code de l'éducation et aux engagements internationaux de la France qui garantissent à tous les enfants de six à seize ans l'accès à l'instruction dès lors qu'ils sont présents sur le territoire national, quels que soient leur nationalité, leur situation personnelle ou leur mode de vie.

mapmonde fléchée

L'inclusion dans les classes ordinaires constitue la modalité principale de scolarisation des élèves allophones nouvellement arrivés et des enfants issus de familles itinérantes et de voyageurs. Elle est le but à atteindre, même lorsqu'elle nécessite temporairement des aménagements et des dispositifs particuliers. Des dispositifs d’accompagnement appelés UP2A (unité pédagogique pour élèves allophones arrivants) sont implantés dans les établissements scolaires des premier et second degrés pour faciliter et impulser la dynamique d’inclusion.

Sauf situation particulière, la durée de scolarité d'un élève dans un tel regroupement pédagogique ne doit pas excéder l'équivalent d'une année scolaire. L'objectif est qu'il puisse au plus vite suivre l'intégralité des enseignements dans une classe du cursus ordinaire avec, le cas échéant, un dispositif plus souple d'accompagnement.

Dans l'académie de Nice, le CASNAV (Centre académique pour la scolarisation des élèves allophones nouvellement arrivés et des enfants issus de familles itinérantes et de voyageurs) a scolarisé 1900 élèves allophones en 2014-2015.

Accompagner l'inclusion dans les classes ordinaires

La maîtrise du français, chantier prioritaire du plan de Grande mobilisation de l'École pour les valeurs de la République, constitue un enjeu déterminant pour la réussite des élèves allophones. Les UPE2A accompagnent l’inscription dans une classe ordinaire. L’élève bénéficie d'un enseignement renforcé en français langue de scolarisation à partir de ses besoins et de ses acquis linguistiques et langagiers.

L'académie de Nice compte pour l'année scolaire 2015/2016 :

  • 42 structures UPE2A dans le 1er degré (31 dans les Alpes-Maritimes et 11 dans le Var)
  • 32 structures UPE2A dans le 2nd degré (21 dans les Alpes-Maritimes et 11 dans le Var)

Constituer des dispositifs d'accueil et de scolarisation

Un accueil particulier  est organisé pour les élèves allophones nouvellement arrivés:
  • Cellules d'accueil au niveau des directions des services départementaux de l'éducation nationale (DSDEN) des Alpes-Maritimes ou du Var, qui sont des antennes du CASNAV,
  • Brochure explicative détaillant le fonctionnement du système éducatif français,
  • Evaluation des savoir-faire en langue française et des compétences scolaires déjà acquises dans le pays d'origine, préalables à toute orientation et affectation dans un établissement scolaire.

L'accueil des élèves allophones nouvellement arrivés et aux enfants issus de familles itinérantes et de voyageurs dans l'académie de Nice

 

 
Vous arrivez d'Europe, d'Afrique du nord, de Chine... ou bien encore d'ailleurs ! Vous venez d'entrer sur le territoire français et peut-être ne parlez-vous le français.

Pour tous, le Centre Académique pour la Scolarisation des Nouveaux Arrivants et des enfants du Voyage (Casnav) de l'académie de Nice sera le premier contact avec l'institution scolaire en France. 

 

Contactez le CASNAV, Centre Académique pour la Scolarisation des Nouveaux Arrivants et des enfants du Voyage de l'académie de Nice.

La continuité éducative pour les enfants issus de familles itinérantes et de voyageurs

Les déplacements ne favorisent pas la continuité scolaire et les apprentissages. Or ils ne doivent faire obstacle, ni aux projets de scolarité des élèves et de leurs parents, ni à la poursuite des objectifs d'apprentissage définis par le socle commun de connaissances, de compétences et de culture.

La scolarisation s'effectue dans les écoles et les établissements du secteur du lieu de stationnement sauf cas particulier impliquant l'accueil dans une unité pédagogique dont l'établissement est dépourvu.

La mise en place de dispositifs spécifiques répondant aux besoins de ces élèves, sur le modèle des pôles d'insertion organisés pour les élèves allophones (UPE2A), avec des formateurs formés par les CASNAV, est envisageable.

Pour certains élèves, la continuité pédagogique pourra être assurée par un dispositif d'enseignement à distance. Cette solution peut être envisagée ponctuellement, partiellement ou totalement, pour permettre la scolarité de ceux dont la fréquentation scolaire assidue est rendue difficile par la très grande mobilité de leur famille.

PARTAGER CETTE PAGE
  • Imprimer
  • Agrandir / Réduire

Cartographie DSDEN

Services en ligne