Le lycée des métiers

PARTAGER CETTE PAGE
Contacts

Jean Claude Thuret, inspecteur de l’Éducation nationale

jean-claude.thuret@ac-nice.fr

 

Le label "lycée des métiers"

Le label  « lycée des métiers » inscrit dans le code de l’éducation aux articles D 335-1 à D 335-4, contribue à valoriser l’enseignement professionnel et technologique. Il qualifie une démarche qualité accessible à tout lycée professionnel ou polyvalent associant les voies professionnelle et technologique, public ou privé sous contrat et qui offre des formations et des services conformes au cahier des charges national. Le cahier des charges et la procédure de labellisation sont définis au niveau national.

Pourquoi un label "lycée des métiers" ?

Le label « lycée des métiers » met en évidence la cohérence d’une offre de formation, la prise en compte des attentes des élèves et la mise en place de partenariats avec le milieu économique et les collectivités territoriales. Il constitue un indicateur de qualité pour les voies technologique et professionnelle. Les lycées labellisés proposent des parcours de formation diversifiés aux jeunes et aux adultes qui peuvent préparer des diplômes professionnels de différents niveaux. Ils offrent également l’accès à la certification par la voie de la validation des acquis de l’expérience (VAE).

Une démarche qualité

Le label « lycée des métiers » permet d’identifier des pôles de compétences en matière de formation professionnelle, de certification ou d’accompagnement, d’information ou de services techniques aux entreprises. Le label « lycée des métiers » est une appellation qui témoigne d’une démarche qualité. Il est délivré pour une durée de cinq ans, renouvelable. 

Les 7 critères de labellisation

Le label « lycée des métiers » est délivré, sur leur demande, aux établissements d’enseignement qui se conforment au cahier des charges national constitué des critères suivants :

  • une offre de formations professionnelles construite autour d'un ensemble de métiers et de parcours de formation,
  • l'accueil de publics de statuts différents (scolaire, apprenti, stagiaire de la formation continue),
  • un partenariat actif avec le tissu économique local et les organismes de proximité agissant dans les domaines de la formation professionnelle, de l'orientation et de l'insertion,
  • l'organisation d'actions culturelles
  • la mise en oeuvre d'actions visant à l'ouverture internationale
  • la mise en place et le suivi d'actions pour prévenir le décrochage scolaire et pour accueillir des jeunes bénéficiant du droit au retour en formation initiale prévu à l'article L.122-2,
  • une politique active de communication.

Les étapes de la procédure de labellisation

Consultez la liste des lycées des métiers dans l’académie de Nice

 

 

 

PARTAGER CETTE PAGE
  • Imprimer
  • Agrandir / Réduire

Cartographie DSDEN

Services en ligne