Le rectorat de l’académie de Nice et les DSDEN du Var et des Alpes-Maritimes seront fermés du 26 juillet 2019 au soir au 18 août 2019.

 

Toute l'actu

PARTAGER CETTE PAGE

Installation de l'observatoire international de la violence à l'école à Nice
Brève

Créé en 1998, l’observatoire international de la violence à l’école est une fédération de chercheurs et de patriciens de 25 pays. Présidé par Catherine Blaya, cet observatoire est accueilli officiellement le 10 juillet 2013 par l’Université Nice Sophia-Antipolis.

Catherine Blaya, professeur des universités en sciences de l’éducation, présidente de l’observatoire international de la violence à l’école, Sophie Raisin, vice-présidente du conseil des études et de la vie universitaire (VP CEVU), représentant la présidente de l’Université Nice Sophia Antipolis, Jean-Marie Bernard, conseiller sécurité et directeur de l’équipe académique de sécurité, représentant la rectrice d’académie ainsi qu’Emmanuelle Nigrelli, VP CEVU de l’Université du Sud - Toulon - Var ont présenté le 10 juillet 2013 l’observatoire international de la violence scolaire sur le campus Valrose à Nice. Tous les acteurs se sont félicités de cette installation au sein de l’Université de Nice Sophia-Antipolis. 

Des chercheurs et praticiens renommés de 25 pays

L’observatoire international de la violence à l’école est une fédération de chercheurs créée en 1998 à l’initiative d’Eric Debarbieux, professeur des universités à l’Université de Crétail et délégué ministériel chargé de la prévention des violences scolaires, et de Catherine Blaya. Si son siège est en France, il s’agit d’une véritable organisation internationale, avec un comité scientifique composé de chercheurs (criminologues, psychologues, chercheurs en sciences de l’éducation, anthropologues, sociologues....) renommés de 25 pays. 

Dans un premier temps européen, l’observatoire a vite pris une dimension internationale en raison de ses nombreuses activités et partenariat hors Europe, notamment en Afrique (Mali, Burkina Fasso, Djibouti), en Amérique latine (Colombie, Brésil, Chili, Mexique) ou encore au Québec.

Renforcer les liens entre la recherche et la pratique

Cette Organisation Non Gouvernementale (ONG) a pour objectif notamment de réaliser des études scientifiques ou des missions d’expertises pour des organismes nationaux ou internationaux sur la violence en milieu scolaire, d’évaluer scientifiquement les programmes et politiques publiques de lutte contre le phénomène et de renforcer les liens entre la recherche et la pratique et l’élaboration de propositions concrètes pour des actions de terrain appuyées sur les résultats des enquêtes scientifiques. Il se veut un véritable outil de transfert et d’échange des connaissances entre les milieux de la recherche et de l’intervention.

Les missions de cet observatoire comprennent la recherche fondamentale, les échanges de bonnes pratiques, la dissémination des travaux (publication d’une revue spécialisée en ligne http://www.ijvs.org/, conférences...) et les actions de formation et d’information auprès des équipes éducatives et des élèves.

PARTAGER CETTE PAGE
  • Imprimer
  • Agrandir / Réduire

Cartographie DSDEN


DISPOSITIF VIGIPIRATE

Consignes de sécurité

Services en ligne