Toute l'actu

PARTAGER CETTE PAGE

La venue de scientifiques azuréens encouragée dans les écoles primaires avec le dispositif ASTEP
Brève

La direction des services départementaux de l'Education Nationale des Alpes-Maritimes (DSDEN06) a signé le 18 février des conventions de partenariat pour l'accompagnement des sciences et technologies à l'école primaire (ASTEP) avec l'Université Nice Sophia-Antipolis et des établissements de recherche azuréens de premier plan : CNRS, OCA, INRIA, INRA, OOV... Ces partenariats vont encourager encore davantage la venue de scientifiques dans les classes de primaire du département.

Le mercredi 18 février 2015, s'est tenue à Nice dans les locaux de la Direction des services départementaux de l'Education Nationale des Alpes-Maritimes (DSDEN 06) à Nice, la signature de nombreuses conventions de partenariat entre la DSDEN 06 et des établissements universitaires et de recherches azuréens pour l'Accompagnement en sciences et en technologies à l'école primaire (ASTEP).

Ce dispositif ASTEP permet aux enseignants du 1er degré des Alpes-Maritimes d'être secondé par un scientifique-étudiant, chercheur, ingénieur ou technicien d'entreprise, pour concevoir et conduire des séquences en classe permettant aux élèves de construire des connaissances scientifiques au travers d'une démarche d'investigation. L'accompagnement favorise les échanges de savoirs et de pratiques, le partage de ressources et de compétences et contribue ainsi à rendre les sciences et les techniques accessibles au plus grand nombre.

Les signataires des conventions :

  • la DSDEN 06, représentée par François Tétienne, inspecteur de l'éducation nationale adjoint (IEN-A)
  • l'Université Nice Sophia Antipolis (UNS), représenté par Monique Giribaldi, directrice administrative de la culture
  • l'Observatoire de la Côte d'Azur (OCA) représenté par Olga Suarez, responsable du service éducatif
  • l'Institut national de recherche en informatique et en automatique (INRIA), représenté par Martine Olivi, chargée de recherche et de médiation scientifique
  • l'Observatoire océanologique de Villefranche-sur-Mer (OOV), représenté par Martina Ferraris et Carolyn Scheurle, médiatrices du Laboratoire
  • le Centre national de la recherche scientifique (CNRS) représenté par Brigitte Papin, déléguée adjointe régionale, Laurence Lavenant-Staccini, chercheuse Laboratoire IBV, Gisèle Jarretou et Stéphanie Bogliolo, techniciennes de la recherche, Lionel Gil, chargé de recherches et John Pusceddu, responsable communication
  • l'Institut national de recherche agronomique (INRA) par Armelle Favery, responsable communication

Sandra Vallicioni, directrice de l'école Calderoni de Villefranche-sur-Mer et Cathy Payan enseignante à l'école Caucade de Nice, toutes deux très impliquées dans les projets scientifiques et technologiques sont venues apporter leurs témoignages. Viviane Farrugia, conseillère pédagogique départementale mathématiques, culture scientifique, technologique et EDD et Florence Mary, inspectrice chargée de la mission mathématiques, culture scientifique, technologique et EDD étaient également présentes.

L'ASTEP est une des actions conduites au niveau national avec le concours de l'Académie des sciences, en complément des différents dispositifs pédagogiques déjà mis en œuvre dans les classes de l'école primaire, pour faciliter l'enseignement de la science et de la technologie conforme aux programmes et qui donne aux élèves les moyens d'atteindre les objectifs de connaissances et de compétences définis par le socle commun. La pratique de la démarche d'investigation, la maîtrise progressive et la mobilisation de connaissances dans divers domaines scientifiques sont nécessaires dès les premières années de la scolarité.
L'accompagnement en science et technologie à l'école primaire (ASTEP) sur Eduscol

 

PARTAGER CETTE PAGE
  • Imprimer
  • Agrandir / Réduire

Cartographie DSDEN


URGENCE ATTENTAT

DISPOSITIF VIGIPIRATE

Consignes de sécurité

Services en ligne