Toute l'actu

PARTAGER CETTE PAGE

Des jeunes de Draguignan suivis par la MLDS créent leur jardin botanique
En direct des écoles, collèges, lycées,...

15 élèves du lycée Léon Blum de Draguignan suivis par la mission de lutte contre le décrochage scolaire (MLDS) participent activement depuis novembre 2014 à la création d'un parc botanique. Le lundi 16 février 2015, ils ont commencé à apprendre à tailler et soigner les arbres qu'ils ont eux-mêmes planté. Le parc sera ouvert au public à compter du mois de juin 2015. Ce projet développe une belle cohésion de groupe et les jeunes sont très assidus.

La lutte contre le décrochage scolaire est une priorité académique. Parmi les dispositifs mis en place par l'académie pour prévenir ou remédier au décrochage, la mission de lutte contre le décrochage scolaire (MLDS) du bassin d'éducation de formation de Draguignan, coordonnée par Agnès Dominique a proposé à 15 lycéens de Léon Blum de Draguignan de participer à un projet motivant : la création d'un parc botanique.

Ce projet bénéficie du soutien de la mairie de Draguignan et de la région Paca, qui a donné une réponse favorable dans le cadre de l'appel à projet CVLA (Convention de vie lycéenne et apprentie) permettant d'impliquer des jeunes dans des projets d'équipe. Grâce à ces partenaires, ces 15 jeunes bénéficient d'un un terrain de 2300m² en restanque situé dans le quartier La Foux à Draguignan, dans lequel ils se retrouvent tous les lundis depuis le mois de novembre 2014. Dans un premier temps, les élèves ont contacté des fournisseurs de matériaux, des artisans terrassiers ou encore des pépinières afin d'établir des devis et faire des choix pour respecter le budget accordé.

Ensuite, les élèves ont déterminé le début du circuit botanique, les emplacements des arbres à planter, l'aménagement pour rendre agréable un lieu de vie et d'apprentissage. Avec leur formateur, un spécialiste en travaux agricoles, arboriculture et expérimentale et pratiques vernaculaires, les jeunes ont planté les arbres en fonction des endroits les plus propices à leur développement, ils les ont sécurisé avec des barrières ou du barbelé. Ils ont également décidé de l'emplacement du lieu d'échange et d'apprentissage, en forme de cercle avec l'emplacement pour un feu et un tableau en ardoise. En ce moment, les élèves apprennent comment tailler chaque arbre et comment les soigner.

Avant l'inauguration et son ouverture au public au mois de juin, les élèves doivent encore réaliser un travail de renseignements sur les espèces d'arbres et leurs caractéristiques, aménager un chemin d'accès et rendre ce lieu agréable pour les gens viendront se promener.

Les jeunes font preuve d'assiduité et de cohésion

Ce projet, qui avait déjà lieu l'année dernière, devrait se poursuivre avec d'autres jeunes en situation de décrochage les années suivantes, notamment par la prolongation du sentier. Certains lycéens présents actuellement reviendront l'année prochaine dans le but d'expliquer et de conseiller les nouveaux jeunes intégrant le projet.

Ce projet est très fédérateur, une réelle cohésion de groupe est apparue et les élèves n'ont manqué aucun rendez-vous... malgré les conditions météorologiques hivernales.

Ces élèves travaillent en parallèle sur leur projet professionnel. Ils sont actuellement en train de mûrir leur réflexion et trouver la meilleure solution d'orientation. A travers ce type de projet, les jeunes se sentent valorisés, ils reprennent confiance en eux et réalisent qu'ils sont capables de créer par eux-mêmes.

La mission de lutte contre le décrochage scolaire

La mission de lutte contre le décrochage scolaire (MLDS), s'occupe des sorties de l'Ecole sans qualification. Elle propose un accueil aux élèves de 16 ans au moins, restés sans solution avérée de formation ou d'insertion. Au-delà des actions menées dans le domaine de la prévention, les personnels de la MLDS développent au sein des réseaux FOQUALE une activité de conseil, d'expertise et d'ingénierie de formation. Ils contribuent à l'élaboration des bilans de positionnement et collaborent à la mise en place et au suivi des actions de formation et des parcours individualisés en lien avec les établissements d'accueil. Ils participent, en relation avec les centres d'information et d'orientation (CIO), à l'évaluation des besoins de formation et à l'accompagnement des jeunes vers les organismes les mieux adaptés.

La MLDS dans l'académie de Nice

PARTAGER CETTE PAGE
  • Imprimer
  • Agrandir / Réduire

Cartographie DSDEN

Services en ligne