Communiqué

 

Toute l'actu

PARTAGER CETTE PAGE

Semaine de la mémoire et de la citoyenneté au lycée Thierry Maulnier de Nice
En direct de ...Parcours Citoyen

Le lycée Thierry Maulnier organise une Semaine de la Mémoire, de l'Engagement, de la citoyenneté et de la Solidarité Internationale du 13 avril au 17 avril 2015 avec de nombreuses conférences relatives aux 3 génocides du XXème siècle. Le 14 avril, des élèves ont présenté au préfet des Alpes-Maritimes et à l'inspecteur d'Académie (Ia-Dasen) des Alpes-Maritimes leurs travaux dans le cadre du projet pédagogique « Semer quelques graines, pour qu'ils deviennent des citoyens actifs ».

Depuis le début de l'année scolaire, des lycéens de 1ère L et 1ère STMG du lycée Thierry Maulnier mènent un grand projet intitulé « Semer quelques graines, pour qu'ils deviennent des citoyens actifs ». Ce projet consiste à étudier les trois principaux génocides ayant endeuillés le XXème siècle : la Shoah, le génocide arménien et le génocide au Rwanda et est mené par 5 professeurs avec l'appui de nombreux partenaires (Région Paca, préfecture des Alpes-Maritimes, Fondation pour la Shoah, Mémorial de la Shoah, Onac, Dareic et les associations Licra Nice, Staf06, et Ibuka). Le point d'orgue de ce grand projet est la « Semaine de la mémoire, de l'engagement, de la citoyenneté et de la solidarité Internationale » qui se tient du 13 avril au 17 avril 2015 avec de nombreuses conférences relatives aux trois génocides.

Le programme de la semaine de la mémoire, de l'engagement, de la citoyenneté et de la solidarité Internationale au lycée Thierry Maulnier de Nice

Le préfet et l'inspecteur d'académie au lycée Thierry Maulnier

Mardi 14 avril 2015, Adolphe Colrat, préfet des Alpes-Maritimes, Michel-Jean Floc'h, Inspecteur d'Académie (ia-Dasen) des Alpes-Maritimes et Pascal Rostan, proviseur du lycée, ont assisté à la présentation de ce projet par les lycéens et à la projection d'un clip réalisé pour l'occasion.

Le matin, Jean-Louis Panicacci, maître de conférence d'Histoire à l'Université Nice Sophia Antipolis et directeur du Musée de la Résistance et Eric Gilli, docteur en Histoire et président de l'association Montagne et Patrimoine (AMONT), ont animé une conférence sur les juifs assignés à résidence à Saint-Martin Vésubie durant la seconde guerre mondiale et les Justes, en présence de Sébastien Humbert, sous-préfet, secrétaire général adjoint chargé des politiques sociales et de la Ville, Daniel Wancier et Roger Wolman, enfants cachés pendant la guerre, et Rémy Giacchero, directeur de l'Office national des anciens combattants et victimes de guerre (ONAC).

L'après-midi, Eva Schloss et Henri Borlant, tous deux rescapés des camps de la mort nazis ont témoigné de leur histoire face aux lycéens. Des témoignages et des conférences, des débats et une pièce de théâtre de lycéens, sur le génocide arménien et le génocide au Rwanda ont également lieu durant toute la semaine.

Semer quelques graines, pour qu'ils deviennent des citoyens actifs

Ce projet a déjà amené les élèves de ces deux classes à effectuer une marche de la mémoire au col des cerises sur les traces des juifs assignés à résidence à Saint-Martin Vésubie en octobre 2014, à effectuer des recherches aux archives sur l'action des Justes de la région aidés en cela par Daniel Wancier, à participer à la journée de la déportation à Nice le 6 novembre 2014 à se rendre au camp des Milles. Les élèves de 1ère L et STMG participeront le 21 mai prochain au camp des Milles à Aix-en-Provence à la journée de restitution de leur projet associés au voyage à Auschwitz. Ils présenteront une production (film, diaporama, exposition...) réalisée dans le cadre du voyage. L'année 2015 sera encore jalonnée d'actions multiples : programmation de films, de débats, d'ateliers théâtre...

PARTAGER CETTE PAGE
  • Imprimer
  • Agrandir / Réduire

Cartographie DSDEN

Services en ligne