Communiqué

 

Toute l'actu

PARTAGER CETTE PAGE

Un travail de mémoire ambitieux au collège Berty Albrecht de Sainte-Maxime
En direct des écoles, collèges, lycées,...

Témoignages d'anciens déportés et d'anciens résistants, voyages mémoriels à Berlin, Sachsenhausen et Auschwitz, commémorations du 11 novembre et du 8 mai, performance artistique suite aux attentats de janvier 2015, participation au Concours National de la Résistance et de la Déportation... Les équipes pédagogiques et éducatives du collège Berty Albrecht de Sainte-Maxime proposent plusieurs actions pédagogiques d'éducation autour de la mémoire et de la citoyenneté à leurs élèves.

Le collège de Sainte-Maxime porte le nom de Berty Albrecht, une résistante française morte par pendaison à la prison de Fresnes en 1943. Elle est l'une des six femmes Compagnons de la Libération.

Dès 1983, Alain Prato, professeur d'histoire-géographie a initié un travail de mémoire dans ce collège, en sensibilisant les élèves de 3ème à la Seconde Guerre mondiale, la résistance et la déportation. Haroun Chaabani, professeur de cette même discipline, a repris le flambeau en 2008 afin de faire perdurer cette spécificité du collège. Les élèves de 3ème sont sollicités tout au long de l'année pour de multiples actions :

  • Commémoration de l'Armistice de la Première Guerre mondiale : les élèves participent depuis de nombreuses années à la cérémonie commémorative du 11 novembre organisée par la municipalité de Sainte-Maxime avec des lectures de textes rédigés par les élèves eux-mêmes. En 2014, pour la première fois, et sous l'impulsion de la principale Sylvie Carle, la cérémonie a été organisée dans l'enceinte du collège Berty Albrecht : lecture d'extraits de lettres de Poilus et de textes rédigés par les élèves sur la Grande Guerre. Elle s'est déroulée le 10 novembre par anticipation. Les élèves ont respecté une minute de silence très émouvante
  • En avril 2015, comme en 2014, Renata Lasker-Harpprecht, déportée à Auschwitz et sœur de la violoncelliste Anita Lasker (survivante de l'Orchestre des femmes d'Auschwitz) est venue témoigner de son histoire. Elle a répondu aux questions préparées en amont par les élèves sur sa déportation au camp d'Auschwitz-Birkenau. Les élèves ont ensuite rédigé un compte-rendu qui a été corrigé par leur professeur
  • 8 mai 2014 : participation des élèves du collège à la cérémonie organisée par la Mairie de Sainte-Maxime devant la stèle du débarquement : lecture de textes rédigés par les collégiens sur la Seconde guerre mondiale et l'avenir européen.
  • 6 juin 2014 : inauguration de l'amphithéâtre Serge Schneider, ancien résistant et déporté au camp de concentration d'Oranienburg-Sachsenhausen. Jusqu'en 2013, il venait témoigner de la déportation et de son histoire au collège. Il devait venir en avril 2014, mais est malheureusement décédé le 10 novembre 2013. L'auditorium de l'établissement porte désormais son nom. Les élèves lui rendront hommage avec un dépôt de gerbes pendant le voyage en Allemagne (18 au 22 mai 2015) lors de la visite du camp de Sachsenhausen

Voyages de la Mémoire pour les élèves, témoignages d'anciens résistants

Le collège organise également des voyages mémoriels, financés en partie par les associations patriotiques locales (Souvenir Français, ANACR, FNDIRP, FNACA, UNC, Comité du Bessillon...) :

  • Voyage à Berlin en mai 2011 puis en mai 2015 : dictature nazie, déportation, mur de Berlin.
  • Voyage en Pologne en mai 2013 : visite des camps d'Auschwitz-Birkenau, ghetto juif, usine Schindler.
  • Sortie au massif du Bessillon (maquis) sur une journée avec les 3èmes en juin 2008, avec des Résistants.

Parmi les nombreuses autres actions menées dans le cadre de son comité d'éducation à la santé et à la citoyenneté (CESC), des anciens résistants de l'Association nationale des anciens combattants et Amis de la Résistance du Var (ANACR) et du Comité du Bessillon (Maurice Fey, René Clérian, Max Dauphin...) viennent régulièrement témoigner auprès des élèves. Le collège participe également au Concours National de la Résistance et de la Déportation (CNRD) 2014/2015 pour les 70 ans de la libération des camps nazis.

Le Concours National de la Résistance et de la Déportation sur le portail Eduscol

Une performance artistique en réaction aux attentats du 7 janvier

Comme de nombreux établissements scolaires de l'académie de Nice, le collège Berty Albrecht s'est mobilisé après les attentats qui ont touché la France et les valeurs de la République en janvier 2015. Sous l'impulsion d'Aurélie Delongeas, professeur d'arts plastiques, et toujours dans le cadre du CESC, les élèves et les personnels du collège (professeurs, CPE...) ont réalisé une performance artistique le 16 janvier. Les élèves ont du en amont réaliser à la maison à la manière de l'artiste Ben Vautier un message et/ou un dessin personnel autour des Valeurs de la République : Liberté, Egalité, Fraternité et Laïcité, avec un écrit sur un fond uni de couleur. Après la pause de 10h, assis et généralement vêtus d'un haut noir, ils ont brandi au-dessus de leur tête leur message sur une feuille au format A4. Ils ont ainsi rendu hommage aux victimes des attentats de la semaine précédentes.

PARTAGER CETTE PAGE
  • Imprimer
  • Agrandir / Réduire

Cartographie DSDEN

Services en ligne